HP va délester sa filiale britannique de 1124 postes

Régulations
hp-suppression-postes-grande-bretagne

Dans le cadre de son plan de restructuration établi en 2012, HP va supprimer 1124 postes en Grande-Bretagne d’ici la fin de l’année prochaine.

Dans le cadre d’une révision de son plan de restructuration annoncé en 2012, HP confirmait, fin octobre, la suppression ou le redéploiement de 7100 postes supplémentaires en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) d’ici la fin de l’année 2014

Une première coupe sombre se prépare en Grande-Bretagne, où 1124 emplois – soit environ 6% des effectifs sollicités dans le pays – sont sur la sellette : 618 à Bracknell, 483 à Warrington et 23 à Sheffield.

L’échéance du premier trimestre 2014 a été retenue à la suite des négociations menées sur place ce 4 décembre avec le syndicat Unite, qui a fait part de son indignation sur son site Internet.

Son administrateur national Ian Tonks a déclaré : “Nous ferons tout notre possible pour minimiser l’impact de ces suppressions de postes, véritable coup de massue pour l’industrie IT britannique et pour les employés à l’approche des fêtes de fin d’année“.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès de HP.

La multinationale privilégie les départs volontaires aux licenciements, mais son approche varie selon les pays, en fonction des spécificités légales locales et des consultations avec les comités d’entreprise.

Mis en oeuvre l’année passée après l’investiture de Meg Whitman à la tête du groupe, ce projet de restructuration doit concerner 33 000 postes dans le monde, dont plus de 10 000 sur la zone EMEA… et 300 en France.

Du jamais vu depuis la réorganisation ayant suivi l’acquisition, en 2008, de la société de services innformatiques EDS, pour 13,9 milliards de dollars.

Affaibli par le ralentissement du marché mondial du PC et concurrencé par IBM dans les services informatiques, HP souhaite réaliser des économies supérieures à 3,5 milliards de dollars à la fin de son exercice 2014.

Les investissements se porteront alors sur le cloud computing, le big data, le mobile,la sécurité… et l’impression 3D.

HP : 2013 en mobilité

Image 1 of 6

ElitePad 900 : une concurrente de la Surface Pro
Par la voix du vice-président de sa division Impression et Systèmes Personnels (PPS), HP avait généreusement écorché, en novembre dernier, la Surface Pro de Microsoft, dont l'ElitePad 900 est une concurrente directe.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

Crédit illustration : Jonathan Susanto – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur