HP veut renforcer les capacités d’adaptation des entreprises

Mobilité
Information - news

Faciliter l’administration de l’infrastructure matérielle des entreprises est un objectif commun aux principaux fournisseurs informatiques. HP a ainsi présenté sa stratégie.

HP, qui fête le premier anniversaire de sa fusion avec Compaq, a présenté sa stratégie en matière d’administration des centres de données, qu’il a baptisée “Adaptive Enterprise”. Cette stratégie, qui vise les grandes entreprises, consiste à proposer logiciels et offres de services facilitant l’administration d’une infrastructure matérielle hétérogène. Elle s’accompagne d’une restructuration des activités entreprises de HP, laquelle se traduit par la fusion au sein d’une unique entité des diverses activités serveurs et stockage. Une réorganisation qui suit la même logique que celle opérée il y a quelque temps par IBM, le grand rival de HP depuis la fusion avec Compaq. Concernant la stratégie Adaptive Enterprise, plusieurs éléments concrets ont été présentés hier : il s’agit notamment de Virtual Server Environnement, un logiciel fonctionnant sous Unix qui, comme son nom l’indique, permet de virtualiser un réseau de serveurs, c’est-à-dire d’en proposer une vue logique, et ce afin de mieux gérer la puissance de calcul. HP lance également une nouvelle version d’OpenView, son logiciel d’administration de réseau, complétée d’un module d’autoréparation qui diagnostique les dysfonctionnements et suggère des solutions. Enfin, il a présenté un nouveau serveur lame équipé d’un microprocesseur Xeon cadencé à 3,06 GHz.

Une approche partagée par tous les fournisseursPour le moment, la stratégie Adaptive Enterprise se réduit à ces quelques produits, ce qui fait dire à plusieurs experts interrogés par l’agence Reuters que la stratégie en question relève plus du marketing que de l’innovation technologique. De fait, HP mène actuellement une large campagne publicitaire dotée d’un budget de 400 millions de dollars, dont le slogan est “Everything is possible” (“Tout est possible”) ; 25 % de cette somme ont été alloués à la promotion de la stratégie Adaptive Enterprise, avec pour slogan “Demand more” (“Exigez plus”). Ce qui n’est pas sans rappeler le computing on-demand d’IBM qui vient également de faire quelques annonces à ce propos. Plus généralement, on ne peut que constater que tous les grands groupes informatiques s’intéressent à l’administration des centres de données des grandes entreprises. Tous prônent la même approche qui se fonde sur l’ajout d’un niveau d’abstraction aux logiciels traditionnels d’administration des ressources matérielles, avec à la clé une promesse de simplicité et de flexibilité accrue. Sun a baptisé la sienne N1 ; Microsoft l’appelle “Dynamic Systems Initiative” et en a présenté quelques éléments lors de WinHEC (Windows Engineering Hardware Conference)… Computer Associates ou encore Veritas sont également dans la course.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur