HPC : Hewlett Packard Enterprise renforce son emprise avec SGI

Big dataCloudData-stockageDatacentersEntrepriseFusions-acquisitions
HPC-HPE-acquiert-SGI
5 3

HPE acquiert la firme pionnière SGI pour 275 millions de dollars et s’empare d’un spécialiste du calcul haute performance (High Performance Computing).

Hewlett Packard Enterprise (HPE) renforce son expertise dans les supercalculateurs avec le rachat de SGI pour un montant de 275 millions de dollars. C’est plutôt un bon prix au regard des compétences technologiques acquises. La firme IT, dirigée par Meg Whitman, récupère un fournisseur de solutions orientée calcul haute performance et de stations de travail en reprenant les titres SGI (coté sur le Nasdaq) au prix de 7,75 dollars. Le deal devrait être bouclé dans le courant du premier trimestre de l’exercice fiscal de HP.

Localisé en Californie, Silicon Graphics International Corp propose des plateformes High Performance Computing pour le compte de grandes entreprises ou organisations (notamment étatiques) ayant besoin de grandes capacités de calcul informatique et d’infrastructures big data dans des secteurs comme la conception industrielle, la post-production, les marchés financiers et la santé. Ces configurations IT sophistiquées sont exploitées dans des domaines comme la météorologie, la recherche dans la génétique, les sciences de la vie ou la (cyber)-défense.

Créé en 1982 par James H. Clark (professeur à l’université Stanford), SGI dispose de 1100 collaborateurs dans le monde et affiche un chiffre d’affaires de 533 millions de dollars. Dans l’organisation HPE, SGI va rejoindre la division Enterprise Group pour renforcer l’étendue des solutions pour les data centers. Selon IDC, le marché HPC –  actuellement évalué à 11 milliards de dollars – va croître dans une fourchette de 6 à 8% par an jusqu’en 2019.

Selon Silicon.fr, SGI positionne aujourd’hui 25 clusters dans le top 500 des super-ordinateurs les plus puissants de la planète.

En France, le Pangea du groupe Total, qui est présenté comme le supercalculateur du secteur privé le plus puissant au monde (11ème position de ce classement HPC de juin 2016 en affichant 5,3 pétaflops), exploite des serveurs SGI sous SUSE Linux Enterprise Server.

(Crédit photo : SGI)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur