HTC 10 : un nouveau flagship Android plutôt séduisant

MobilitéSmartphones
3 2

HTC a réuni de nombreux ingrédients pour faire du HTC 10 le nec plus ultra dans le domaine des smartphones Android haut de gamme.

HTC vient de dévoiler le HTC 10 (pas de « M » précédent le numéro cette année).

Le nouveau smartphone « flagship » de la firme taïwanaise évolue sous Android 6.0 Marshmallow, avec la dernière surcouche Sense, il s’inscrit dans la continuité des M9 et A9 en termes de design.

On notera les larges chanfreins apposés à son châssis aluminium qui le distinguent des modèles concurrents. Pas de surprise de ce côté-ci puisque les images étaient déjà apparues sur le Web.

HTC-10_a

Une année placée sous le signe de la reconquête avec un modèle qui a la lourde tâche de faire oublier le décevant HTC One M9 doté de spécifications en deçà des attentes en regard de son tarif et un volet photo en retrait.

Sur ce dernier point, HTC reste fidèle à l’UltraPixel. On trouve ainsi un APN dorsal équipé d’un capteur rétro-éclairé (BSI) de 12 mégapixels (de l’UltraPixel 2 avec de larges photosites de 1,55 µm).

C’est le HTC One (M7) qui avait fait sensation en introduisant le premier capteur UltraPixel : des photosites de 2 µm mais au prix d’un capteur de seulement 4 mégapixels.

Le HTC 10 combine définition élevée du capteur et larges photosites pour améliorer la propension du capteur à saisir la lumière (quand elle vient à manquer).

Il bénéficie d’une stabilisation optique (OIS), d’un flash LED double ton et de la seconde génération de système de mise au point par laser. Les amateurs de photographie seront ravis d’apprendre qu’il prend en charge le format RAW (sur 12 bits).

En façade, c’est un APN avec capteur de « seulement » 5 mégapixels qui prend place. Si d’autres flasgships ont poussé la définition plus loin, celui-ci bénéficie d’une stabilisation optique, en plus d’offrir un grand angle de 86 degrés.

Le volet affichage n’est pas en reste avec un écran dit « Super LCD 5 » (soit 30% de couleurs en plus que la génération précédente) de 5,2 pouces défini en QHD (2560 par 1440 pixels), soit une résolution de 564 ppp (pixels par pouce). Il est protégé par un verre Gorilla Glass à bord incurvé (qui plonge dans le châssis du terminal).

Un puissant SoC Snapdragon powered by Qualcomm

Autre attribut et non des moindres, la présence du SoC (System on Chip) Snapdragon 820, qui fait actuellement figure de puce mobile la plus puissante du marché. Le SoC du fabricant californien Qualcomm équipe d’ailleurs également les LG G5 et Samsung Galaxy S7 et S7 Edge.

Gravé en technologie CMOS avancée 14 nm (nanomètres), le SoC (System on chip) Snapdragon 820 intègre la solution graphique Adreno 530 annoncée comme 40% plus véloce, tout en étant 40% moins énergivore, que la génération précédente.

Il abrite également le modem X12 LTE : de la 4G LTE de catégorie 12 pour le débit descendant (jusqu’à 600 Mbit/s) et de catégorie 13 pour le débit ascendant (jusqu’à 150 Mbit/s). Même si HTC a choisi de « limiter » la 4G LTE à de la catégorie 9 ici (450 / 50 Mbit/s).

Il embarque aussi un processeur à 4 coeurs Kryo 64 bits (le Kryo étant le premier coeur 64 bits développé par Qualcomm) cadencés jusqu’à 2,2 GHz.

La puce est couplée avec 4 Go de mémoire vive LPDDR4. L’aspect stockage est, lui, assuré par 32 Go ou 64 Go de flash interne, extensible via carte microSD (supportant jusqu’à 2 To).

Adossé à de l’USB 3.1, L’USB Type-C est aussi être de la partie. Communication en champ proche avec le NFC, Wi-Fi de dernière génération avec la norme ac et Bluetooth 4.2 sont également de la partie.

HTC-10_c

La restitution sonore n’est pas oubliée avec la technologie Hi-Fi BoumSound pour les haut-parleurs. Le HTC 10 peut aussi rehausser (upscale) le son diffusé en qualité 24 bits (nombre de bits du DAC).

On notera également la possibilité de diffuser le son sans fil via des systèmes audio certifiés AirPlay (Apple). Une première pour un terminal Android.

L’ensemble est alimenté par une batterie de 3000 mAh (la norme pour ce type d’appareil). On notera surtout le support de la norme Quick Charge 3.0 qui promet jusqu’à 50% de charge en 30 minutes.

Le HTC 10 a tous les atouts pour séduire une clientèle friande de spécifications de haute volée, dans un secteur toutefois très encombré.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur