HTC Dream sous Android : Orange veut griller la politesse à SFR

Mobilité

SFR prépare à lancer le HTC Magic sous l’OS de Google mais Orange lui vole la vedette en annonçant une disponibilité dès la fin mars.

SFR pouvait se targuer encore récemment d’être le premier opérateur français à proposer un smartphone tournant sous Android – le HTC Magic– “dès le printemps prochain”.

Mais Orange a décidé de riposter face à l’exclusivité mise en avant par la filiale de Vivendi : l’opérateur va rendre disponible dans ses boutiques le HTC Dream sous Android d’ici “la fin mars”. Un pied-de-nez à SFR qui commercialisera l’iPhone à partir du 8 avril prochain. Jusqu’ici, la vente du smartphone d’Apple était considérée comme un pré-carré d’Orange au nom de l’accord d’excluvisité qui liait les deux parties. Mais depuis, la donne a changé devant la justice : la clause d’exclusivité a sauté.

Les deux terminaux HTC se ressemblent sensiblement, à une exception près : le mode de navigation. Le HTC Dream embarque un clavier physique AZERTY, tandis que le HTC Magic est exclusivement tactile.

Le débit pour l’accès au Web pourra être limité en cas d’abus

Le HTC Dream sous Android sera vendu par Orange 99 euros (149 euros desquels sont déduits 50 euros d’offre de remboursement) associé à des forfaits Origami revus et corrigés pour l’occasion.

L’opérateur mobile décline ses forfaits en trois versions pour un engagement de 24 mois : “Origami Zen” (de 39 à 62 euros, pour de 1 à 4 heures de communication par mois), “Origami Star” (de 42 à 95 euros pour 1 à 6 heures par mois), et “Origami First” (de 57 à 127 euros pour 3 à 10 heures par mois). Ces forfaits englobent l’accès à Internet et aux e-mails en illimité, ainsi que 50 heures de connexion aux hotspots Wi-Fi d’Orange.

L’opérateur tient par ailleurs à préciser qu’il se réserve le droit de brider le débit pour l’accès au Web “au-delà d’un usage raisonnable de 500 Mo/mois pour Origami Zen Plus et 1Go/mois pour Origami Star Plus et First Plus, jusqu’à la date de facturation”.

Rappelons que la commercialisation du HTC Dream, le premier smartphone sous l’OS Google, a débuté aux Etats-Unis avec l’opérateur T-Mobile. depuis octobre 2008 par T-Mobile aux Etats-Unis. La vente est désormai, et depuis quelques mois au Royaume-Uni en Allemagne, aux Pays-Bas, en République Tchèque et en Autriche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur