Bientôt le HTC One A9 : surtout ne pas décevoir

MobilitéSmartphones
htc-one-A9-smartphone-android-marshmallow
3 1

HTC présentera le 20 octobre son prochain smartphone haut de gamme One A9 sous Android 6.0 Marshmallow. La firme taïwanaise joue peut-être son va-tout.

Save the date:  le 20 octobre à 18h00 (heure française), HTC va présenter son premier smartphone sous Android 6.0 Marshmallow censé devenir un flagship.

L’événement sera diffusé en direct sur le site Web de HTC. Parallèlement, une invitation a été envoyée à la presse avec le teasing suivant : « Rencontrez le Marshmallow de HTC ».

Le HTC One A9 arrive juste après l’annonce des deux nouveaux Nexus par Google : Nexus 6P (conçu avec Huawei) et Nexus 5X (élaboré avec LG).

Auparavant, la firme taïwanaise, dirigée par Cher Wang, avait levé levé le voile sur le HTC One M+ Supreme Camera Edition, un M9+ (avec SoC MediaTek MT6795T Helio X10, 3 Go de RAM, batterie de 2840 mAh…) qui fait la part belle à la photo (avec capteur de 21 mégapixels et 3 technologies intégrées pour la mise au point).

C’est avec ce type de terminal singulier que HTC escompte bien séduire à nouveau les consommateurs.

Dans cette optique, le HTC One A9 devrait aussi apporter son lot de nouveautés. Le teasing se poursuit via le laconique hashtag #BeBrilliant sur Twitter.

Pour séduire, HTC devra mettre les bouchées doubles.

Ainsi, comme annoncé dans un tweet, la plupart des modèles sortis l’an passé et cette année (ce qui inclut les M8, M8 Eye, E8, Desire 816, Desire 820, Desire 826, M9, M9+, ME, Butterly 3, E9 et E9+) bénéficieront de la mise à jour Android 6.0.

HTC_MàJ_Android_6

Le temps presse pour HTC qui a vu une érosion de ses ventes de smartphones ces dernières années. Tant et si bien que la société annonçait en août dernier qu’elle allait réduire de 15% sa masse salariale, se délestant ainsi de 2300 employés.

Ces suppressions de postes s’accompagneront d’une réorganisation du constructeur taïwanais et de la création de nouvelles entités dont les activités se concentreront sur les objets connectés, la réalité virtuelle et les smartphones haut de gamme.

La société jouera donc gros le 20 octobre et ne devra pas décevoir les investisseurs en particulier. Ces derniers avaient déjà été échaudés par les pertes historiques de 8 milliards de dollars taïwanais (soit 252 millions de dollars US) sur la période d’avril à juin dernier.

Pour HTC, les voyants sont bien dans le rouge, notamment dans le secteur des smartphones avec moins de 2% du marché mondial.

HTC a tout simplement été bouté hors du top 10 (classements Gartner et IDC) avec l’arrivée tonitruante de constructeurs chinois (Xiaomi, Huawei…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur