HTC Rhyme : le smartphone des mobinautes en culotte courte

MobilitéOS mobiles
HTC Rhyme smartphone

HTC s’adresse aux plus jeunes des mobinautes avec le Rhyme, un smartphone monobloc d’entrée de gamme basé sur l’interface Sense. L’accent est mis sur le multimédia et les réseaux sociaux.

La rentrée scolaire est encore toute fraîche. Aussi, dans la continuité d’une gamme conséquente de smartphones intronisés à l’occasion de l’IFA, HTC cible tout particulièrement les jeunes usagers, premières proies de la révolution mobile. Son arme, le Rhyme, un terminal “tendance” aux fonctionnalités toutefois limitées. En résumé, le compagnon idéal des débutants.

Stratégie peu commune que celle adoptée par HTC. Le Taïwanais réserve l’entrée de gamme pour la fin. Loin du Titan et de ses congénères aux écrans tactiles proéminents, le Rhyme accuse de sévères restrictions matérielles et manque de fonctionnalités logicielles.

Mais cette simplification reflète une volonté d’ouverture aux plus jeunes, les non-initiés désireux de rester en permanence connectés, notamment via les réseaux sociaux.

C’est dans ce sens que l’interface d’Android Gingerbread bénéficie d’un lifting grâce à l’implémentation de la désormais traditionnelle surcouche Sense.

De la messagerie à l’agenda, l’accès aux applications intégrées se fait en un clin d’oeil. Une compatibilité bien évidemment étendue aux titres de l’Android Market.

A défaut d’un clavier physique, l’usage nomade s’articule autour du seul écran tactile WVGA de 3,7 pouces. Le gabarit du produit en est d’autant plus réduit, au même titre qu’une batterie qui risque d’exiger un rechargement quotidien.

Ses accessoires exceptés, le Rhyme a tout du smartphone de Monsieur tout-le-monde. Le solliciter au maximum de ses capacités ne devrait être qu’une question de temps, résolue par une prise en main préalable.

A l’utilisation, le tour du propriétaire tourne court. Passé le dilemme entre deux coloris criards (un violet dénommé “prune” et la sobriété de tons sableux), le capteur à 5 Mégapixels avec flash LED, autofocus et détection des visages ressort du lot.

Un mot d’ordre, donc : le multimédia. L’intégration du service de vidéo à la demande (VoD) HTC Watch n’est pas étrangère à cette consumérisation poussée à l’extrême.

L’utilisateur pourra se rendre sur un magasin en ligne dédié pour louer des contenus à 2,99 euros ou procéder à des achats, entre 8,99 et 13,99 euros. Une condition, ouvrir un compte et enregistrer ses références de Carte Bleue pour un paiement direct, sans intermédiaire.

Dans le cas d’une location, le délai est de 30 jours pour amorcer le visionnage. Le contenu est alors utilisable à volonté pendant 48 heures.

HTC Rhyme smartphone

HTC n’a pas souhaité dévoiler son cartel de partenaires, que ce soit pour la distribution du Rhyme (programmée en octobre) ou dans le cadre du service Watch.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur