HTC veut réduire ses coûts… et ses effectifs

EmploiLicenciementsManagementMobilitéSmartphonesTablettes
3 3

À nouveau dans le rouge sur son dernier trimestre d’activité, HTC va réduire de 15 % sa masse salariale ; soit plus de 2 000 suppressions de postes.

Lenovo ne sera pas le seul groupe high-tech chinois à réduire ses effectifs après un trimestre décevant sur le marché des smartphones : HTC va suivre le même chemin, dans le cadre d’une « refonte » de ses activités visant à doper la croissance organique.

En valeur absolue, la charrette sera plus chargée chez Lenovo*, avec 3 200 postes supprimés… mais sur un effectif de plus de 60 000 collaborateurs, ce qui représente environ 5 % de la masse salariale.

Ce taux devrait être trois fois plus élevé chez HTC, qui compte se séparer de 15 % de ses employés. C’est-à-dire environ 2 250 personnes (2 300 selon la presse sur place).

La réorganisation du constructeur taïwanais se traduira aussi par la création de nouvelles entités dont les activités se concentreront sur les smartphones haut de gamme, les objets connectés et la réalité virtuelle.

Sur ce dernier point, HTC a récemment investi 10 millions de dollars pour acquérir 15 % du capital de la start-up américaine WEVR, à l’origine de plusieurs applications, dont une simulation de voyage sous-marin. On notera également cette alliance avec Valve autour du casque Vive, dévoilé lors du dernier Mobile World Congress et qui pourrait être lancé avant la fin de l’année.

Dynamique moins favorable sur le segment des smartphones : avec moins de 2 % du marché mondial, HTC ne figure plus dans le top 10 des fabricants, aussi bien chez Gartner que chez IDC. Il faut dire que la concurrence s’est élargie, tout particulièrement en Chine, où Xiaomi monte en puissance tandis que Huawei reprend des couleurs.

Les suppressions de postes annoncées ce jeudi 13 août doivent contribuer à une réduction des dépenses d’exploitation de l’ordre de 35 % sur l’exercice fiscal en cours. Une manoeuvre capitale au vu des résultats financiers sur la période d’avril-juin : les pertes atteignent des records, à 8 milliards de dollars taïwanais (252 millions de dollars américains), contrastant avec le bénéfice de 2,26 milliards dégagé un an plus tôt.

Faisant suite à un début d’année difficile marqué par un changement de P-DG (la présidente Cher Wang a pris le relais de Peter Chou en mars), ces pertes historiques ont refroidi les investisseurs. Ce jeudi en fermeture de séance, l’action HTC terminait à son plus bas niveau depuis plus de 10 ans, à 50,70 dollars taïwanais (- 7,82 %), loin de son plus haut à 1 300 dollars en avril 2011.

(source Yahoo Finance - Reuters)
(source Yahoo Finance – Reuters)

* Le Mobile Group de Lenovo regroupe les ventes de téléphones mobiles, de tablettes et de téléviseurs connectés. Ses pertes s’élèvent à 292 millions de dollars sur le 2e trimestre 2015.

Crédit photo : Lightspring – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur