Le HTC Wildfire sous Android lorgne sur les réseaux sociaux

MobilitéOS mobiles

Successeur du Desire, HTC s’apprête à commercialiser en juin son smartphone Wildfire, propulsé par Google Android 2.1. Ce terminal raffermit ses liens avec les réseaux sociaux.

Fabricant du smartphone Nexus One de Google, commercialisé depuis aujourd’hui en avant-première en France par SFR, HTC ne s’arrête pas en si bon chemin et complète sa gamme de terminaux sous Android, avec l’arrivée du modèle Wildfire, qui fait la part belle aux réseaux sociaux.

Petit frère du Desire, sorti en février dernier, à qui il emprunte une grande partie de ses caractéristiques techniques, le HTC Wildfire, propulsé par Android 2.1, intègre un écran tactile de 3,2 pouces et un processeur Qualcomm MSM7225 cadencé à 528 MHz.

Ce smartphone embarque également 384 Mo de RAM et 512 Mo de ROM. Du côté des connectiques, le Wildfire dispose de la 3G+, du Wi-Fi et du Bluetooth 2.1. Il propose par ailleurs d’un module A-GPS ainsi que d’un appareil photo 5 Mégapixels, avec autofocus et flash.

Pour séduire une clientèle plus jeune, le principal atout du HTC Wildfire sous Android est d’être totalement connecté avec les réseaux sociaux. Ainsi, ce smartphone embarque aussi nativement l’application HTC Friend Stream, qui permet d’agréger rapidement les différents flux en provenance des sites communautaires comme Facebook, Twitter ou Flickr.

En outre, il intègre l’interface utilisateur HTC Sense, qui offre de personnaliser son écran à l’aide de widgets, créant ainsi des raccourcis vers ses applications préférées, comme Twitter ou Facebook, mais aussi vers certaines fonctionnalités du terminal, comme ses contacts ou son agenda.

Le HTC Wildfire sera disponible dès le mois de juin en France, pour un prix de 299 euros, hors pack opérateur.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Google Android : opération séduction


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur