Huawei Mate 8 : un nouveau poids lourd parmi les phablettes

MobilitéSmartphones
9 3

Huawei vient de dévoiler son tout nouveau smartphone flagship avec le Mate 8 qui se distingue par son SoC « exotique » et son écran.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Huawei a mis les petits plats dans les grands afin de proposer un smartphone premium capable de tenir la dragée haute aux flagships de la concurrence.

Le fabricant chinois vient en effet de lever le voile sur le Mate 8 qui succède au Mate 7 sorti l’an passé.

Le terminal évolue sous Android 6.0 Marshmallow mâtiné de l’interface propriétaire Emotion UI dans sa mouture 4.0.

Il se distingue avant tout par son écran IPS de 6 pouces (pour 185 grammes), ce qui le classe d’emblée dans la catégorie des grandes phablettes. Pour l’occasion, Huawei s’est « contenté » d’une définition Full HD (1080p) alors que d’autres fabricants optent pour des définitions supérieures (QHD, voire 4K pour le Sony Xperia Z5).

Le terminal sort également des sentiers battus avec le choix du SoC Kirin 950 développé par HiSilicon (filiale de Huawei). La puce embarque un processeur à 8 coeurs.

Précisément, on trouve deux groupes de 4 coeurs agencés suivant la technologie big.LITTLE d’ARM : 4 coeurs Cortex-A53 cadencés jusqu’à 1,8 GHz pour l’efficacité énergétique et 4 autres Cortex-A72 cadencés jusqu’à 2,3 GHz pour les performances.

Le SoC intègre aussi la solution graphique ARM la plus avancée qui soit avec le Mali-T880MP4 (4 coeurs cadencés à 900 MHz). Mais, ce n’est pas tout puisque la mémoire vive est de type LPDDR4 (plus véloce que la LPDDR3). On trouve aussi un modem intégré Balong signé HiSilicon, synonyme de 4G LTE de catégorie 6.

Le Mate 8 est décliné en plusieurs versions suivant la couleur du châssis aluminium (4 en tout) et en fonction du duo mémoire flash (stockage) et mémoire vive : 32 Go / 3 Go pour 2999 yuans (443 euros), 64 Go / 4 Go pour 3699 yuans (546 euros) et 128 Go / 4 Go pour 4399 yuans (650 euros). Ajoutons qu’un emplacement pour microSD permet d’étendre la capacité de stockage.

Le terminal supporte aussi les dernières technologies sans-fil : le Wi-Fi ac, le Bluetooth 4.2 et la 4G LTE de catégorie 6.

Il est de surcroît équipé d’une conséquente batterie non amovible de 4000 mAh. Huawei annonce une autonomie supérieure de 30% à celle du Mate 7 (grâce au meilleur rapport performance par watt du Kirin 950).

Le volet photo n’est pas en reste grâce à un APN équipé d’un capteur Sony IMX298 de 16 mégapixels (qui n’est toutefois pas associé à un système de stabilisation optique (OIS)). En façade, les aficionados de seflies devraient être aux anges puisqu’il est équipé d’un APN avec une optique grand angle et un capteur de 8 mégapixels.

Le nouveau fleuron mobile d’Huawei arrive sur le marché chinois alors qu’il faudra patienter jusqu’à janvier pour une disponibilité globale.

Il viendra concurrencer, avec un rapport qualité / prix très avantageux, les phablettes Nexus 6P de Google, l’iPhone 6S Plus, le Samsung Galaxy Note 5 ainsi que le BlackBerry Priv.

(Crédit photos @Huawei)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur