Huawei ne mêlera pas les parfums Android et Windows Phone

MobilitéOS mobiles
android-windows-phone-huawei

A l’instar d’Asus, qui a renoncé à commercialiser son PC hybride Transformer TD300 équipé d’Android et Windows, Huawei ne concevra pas de terminal associant les deux systèmes d’exploitation.

Impliqué sur le volet Windows Phone en parallèle de l’offre Android, Huawei cherchait à concevoir un terminal mobile qui associe les deux systèmes d’exploitation dans une configuration en double amorçage (“dual boot“).

Le troisième fabricant mondial de smartphones avait esquissé la question fin février lors du Mobile World Congress de Barcelone. La semaine passée, le directeur général du département marketing entérinait cette stratégie multi-OS, assurant qu’elle constituerait “un axe stratégique à moyen terme”. L’intéressé évoquait même la commercialisation d’un tel appareil “deux-en-un” dès le deuxième trimestre 2014 aux États-Unis.

Sans raison avancée, le projet est subitement avorté. Le porte-parole de Huawei qui s’est confié à FierceWireless n’a fourni aucune indication supplémentaire : “La priorité est à Android, qui constitue déjà l’essentiel de notre gamme, [mais] Microsoft reste un partenaire privilégié“.

Quels avantages pour le dual boot ? Ce dispositif permettrait aux utilisateurs de tirer profit de chacun des deux environnements applicatifs et de leurs capacités propres. Il améliorerait également la visibilité de Windows Phone, qui n’est encore crédité que de 4% du marché mondial au dernier baromètre d’IDC. L’éventualité d’une cohabitation n’est évidemment pas du goût de Google, dont le système d’exploitation mobile équipe près de 80% des smartphones vendus au 4e trimestre 2013 (source Gartner).

Le groupe Internet a déjà dû faire face à l’initiative d’Asus sur cette même question du double amorçage. La firme high-tech taïwanaise a fini par renoncer à commercialiser son hybride Transformer Book Duet TD300, présenté au CES 2014 avec son processeur Intel… et cette alliance inédite Android – Windows 8.1. Le motif de rétractation reste, tout comme pour le cas Huawei, sujet à débat. Google aurait pesé de tout son poids dans la décision en agitant l’épouvantail de la certification : le Transformer Book Duet TD300 n’aurait plus eu accès au Play Store…

DigiWorld - soirée Huawei

Image 4 of 12

DigiWorld Welcome Party : assistance 2
Du monde malgré le foot

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : savez-vous comment l’on nomme les différentes versions des systèmes d’exploitation ?

Crédits logos : Google / Microsoft
Montage : Thibault Deschamps pour ITespresso.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur