Huawei se fait épauler par IBM pour le branding

Cloud

Huawei veut tripler son chiffre d’affaires en 10 ans, mais souffre d’un déficit d’image, en particulier aux Etats-Unis. IBM lui envoie 25 consultants pour remédier au problème.

Huawei a décidé d’étendre ses relations avec IBM en lui confiant une mission de conseil sur sa stratégie de branding mondial.

Huawei est un fabricant chinois de martphones, ordinateurs et tablettes pour le grand public.

Il fournit également des services cloud.

Le contrat a été révélé par Ross Gan, porte-parole du groupe chinois, lors d’une interview avec Bloomberg.

IBM a également confirmé l’information, mais aucune des deux parties n’en a révélé les détails financiers.

25 consultants de la firme basée à Armonk, dans l’Etat de New York, vont former les équipes du chinois sur la gestion de marque jusqu’à fin novembre.

Ce n’est pas un projet de branding traditionnel où ils nous disent comment la marque devrait se positionner. Il s’agit plutôt d’une approche de gestion du processus : Comment je gère la marque dans l’organisation ? Qui est responsable de quoi ?” explique Ross Gan.

Huawei et IBM ont une relation intime depuis 1999. Les entreprises collaborent déjà sur la recherche et le développement, la gestion de la chaine logistique, les ressources humaines et la gestion financière.

Peut-être que ces compétences supplémentaires aideront l’entreprise à atteindre ses objectifs (triplement de son chiffre d’affaires à 100 milliards de dollars d’ici 10 ans).

Cette collaboration pourrait aussi faciliter l’entrée de Huawei sur le marché américain.

Le fabricant chinois a mauvaise presse, après des accusations d’espionnage industriel par Cisco et Motorola.

Et le gouvernement américain voit d’un mauvais œil ses relations avec l’armée chinoise, d’où son P-DG et fondateur Ren Zhengfei est issu.

Ses tentatives pour racheter des entreprises technologiques américaines ont du coup toutes été bloquées pour cause de danger pour la “sécurité nationale” (notamment Motorola en train de basculer chez Google ou 3Com tombé dans le giron de HP en 2009).

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur