Hugo Barra débarque chez Facebook pour booster la réalité virtuelle

Gestion des talentsManagement
mark-zuckerberg-hugo-barra-facebook-realite-virtuelle

L’ex-top manager de Xiaomi Hugo Barra a été débauché par Facebook. Il va prendre en main les développements dédiés à la réalité virtuelle.

Au revoir Xiaomi, bienvenue chez Facebook. Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour cerner « la nouvelle aventure » d’Hugo Barra dans la Silicon Valley.

On connaît désormais la principale raison qui l’a poussé à quitter ses fonctions de directeur de développement de Xiaomi (firme chinoise high-tech) pour revenir en Californie.

Le brillant ingénieur logiciel a été débauché par Facebook. Mark Zuckerger lui confie la direction des activités dédiée à la réalité virtuelle. Le patron de Facebook l’a officiellement annoncé dans une contribution sur le réseau social.

« Hugo partage ma vision que la réalité virtuelle et la réalité augmentée formeront la prochaine plateforme informatique qui comptera », évoque Mark Zuckerberg. « Hugo va nous aider à concrétiser ce futur. »

hugo-barra-welcome-facebook

Un job à la hauteur des ambitions d’Hugo Barra qui déclarait avoir le « mal du pays » pour justifier son départ de Xiaomi. La Silicon Valley constitue son terrain de jeux de prédilection. Avant sa bascule en Chine, il avait collaboré avec Google sur les développements Android.

« La plus grande prétention pour un ingénieur est de diffuser les transitions technologiques le plus rapidement possible pour les mettre à disposition du plus grand périmètre possible de l’Humanité », répond Hugo Barra en écho à la contribution de Mark Zuckerberg. « Telle sera ma mission chez Facebook. »

Oculus : dépasser la vision réductrice de casques VR

L’arrivée de Hugo Barra chez Facebook va-t-il donner un nouveau souffle à la division VR ? Après le coup magistral de l’acquisition d’Oculus il y a trois ans (pour deux milliards de dollars), il faut saisir les opportunités de ce marché qui restent encore à défricher.

Selon le New York Times, Mark Zuckerberg se déclare prêt à investir 3 milliards de dollars pour développer du contenu VR et vulgariser son usage.

Car la simple production de casques Oculus semble réductrice. Selon le cabinet d’études SuperData Research, la firme aurait écoulé un volume de 355 000 unités en 2016.

Ca bouge aussi en interne chez Oculus. Le co-fondateur Brendan Iribe a démissionné de son poste de CEO pour se concentrer sur une division dédiée aux usages de la VR pour le grand public.

Parallèlement, Facebook est poursuivi en justice par ZeniMax Media, qui accuse la firme de Mark Zuckerberg d’avoir subtilisé ses technologies VR en acquérant Oculus. En cas de condamnation, le montant des dommages et intérêts pourrait s’élever à deux milliards de dollars.

(Crédit photo : Mark Zuckerberg au Mobile World Congress, édition 2016)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur