Hulu : les actionnaires renouvellent le bail pour 750 millions de dollars

EntrepriseLevées de fonds
hulu

Pressenti depuis plusieurs mois pour changer de main, Hulu reste finalement sous contrôle de ses actuels propriétaires, qui injectent 750 millions de dollars au capital.

Depuis plusieurs mois, couraient sur la Toile des rumeurs autour d’un éventuel rachat du service américain de vidéo à la demande Hulu.

Ses copropriétaires, les groupes médias américains 21st Century Fox (ex-News Corp.), NBCUniversal et Disney, ont finalement opté pour le maintien de leurs participations respectives et l’injection de 750 millions de dollars au capital.

Fondée en 2007, la plate-forme est positionnée sur le même créneau que Netflix : la diffusion, en ligne, de contenu vidéo comme des émissions TV.

Avec un modèle économique financé pour partie par la publicité, mais aussi par un portefeuille de quelque 4 millions d’abonnés à la formule Premium (et 30 millions de visiteurs uniques par mois), le chiffre d’affaires s’est élevé, en 2012, à 700 millions de dollars (540 millions d’euros).

Aujourd’hui valorisée entre 1 et 2 milliards de dollars, la société retiendrait notamment l’attention de Yahoo, qui n’aurait toutefois pas proposé plus de 800 millions de dollars.

D’autres groupes se seraient portés candidats à une acquisition. En tête de liste, les câblo-opérateurs Time Warner Cable (ex-Warner Cable Communications) et DirecTV, le consortium KKR/Guggenheim Partners et l’opérateur télécoms AT&T.

Peter Chemin, ancien président de News Corp, aurait quant à lui mis 500 millions de dollars sur la table.

Mais selon Les Echos, les trois actionnaires fondateurs de Hulu, inquiets à l’idée qu’un câblo-opérateur reprenne le flambeau, préfèrent débloquer des moyens supplémentaires dans l’éventuel objectif d’une revente ultérieure, pour 1 milliard de dollars minimum.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du Web, qui a racheté quoi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur