Hyperion rachète Brio Software

Cloud

Rare secteur de l’informatique à connaître la croissance, la business intelligence n’en est pas moins touchée par un rapide mouvement de concentration. Un trio de tête se démarque…

La concentration s’accélère dans le secteur de la business intelligence (BI). Quelques jours après l’annonce du rachat de Crystal Decisions par Business Objects (voir édition du 22 juillet 2003), c’est au tour d’Hyperion d’annoncer l’acquisition de Brio Software par échange d’actions et en numéraire, pour un montant total évalué à 142 millions de dollars. L’entité issue de la fusion représente virtuellement un chiffre d’affaires de 613 millions de dollars et une base installée de 16 000 clients. Les deux entreprises justifient cette opération par la complémentarité de leurs offres, Hyperion fournissant des produits plus haut de gamme que ceux de Brio, lequel est plutôt spécialiste du reporting que de la BI au sens strict. Hyperion est notamment connu pour sa base de données OLAP EssBase, ses applications de BI et plus récemment de BPM ou business performance management (voir édition du 20 janvier 2003).

Cette acquisition était attendue car, jusqu’à présent, Hyperion distribuait les outils de reporting de Crystal Decision. Ce dernier tombant dans l’escarcelle du principal concurrent d’Hyperion, il était donc tout à fait logique que celui-ci procède à l’acquisition d’un éditeur concurrent de Crystal. Désormais, la business intelligence est dominée par un trio constitué de Business Objects, Hyperion et Cognos. A noter l’arrivée prochaine de Microsoft qui compte enrichir sa base de données SQL Server de fonctionnalités de BI (voir édition du 14 février 2003).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur