i705 de Palm : l’Internet sans la téléphonie

Mobilité

Palm vient de livrer l’i705, son tout dernier modèle de PDA. Réservé aux Etats-Unis, il est connecté en permanence pour surfer sur le Web et recevoir ses e-mails. En revanche, il ne possède aucune fonction de téléphonie et côté matériel, avec son écran monochrome et ses 8 Mo de Ram, il risque de décevoir.

La petite diode qui clignote : là est toute la différence. Sur le nouveau modèle dont Palm débute la commercialisation, elle indique l’arrivée d’un e-mail, car le i705 est connecté en permanence au Réseau. Ceux qui préfèrent peuvent opter pour une notification sonore ou une vibration à l’arrivée d’un nouveau message. L’avantage évident de la connexion permanente, c’est qu’il n’est plus nécessaire d’interroger sa messagerie : elle se charge de vous transmettre directement les messages. Du fait du réseau qu’il utilise, l’i705 est réservé aux Américains et succède au Palm VII, qui n’est d’ailleurs jamais parvenu en Europe. Pourtant, s’il offre l’e-mail et le Web, l’i705 n’est pas un téléphone portable. A ne pas confondre avec le Treo de HandSpring, donc ! Côté matériel, on est déçu : rien de nouveau. Avec ses dimensions de 11,8 x 7,8 x 1,5 cm, il pèse un peu moins de 170 grammes. Basé sur la version 4.1 de l’OS de Palm (la version 5 devrait être présentée début février mais ne sera pas disponible avant le troisième trimestre), l’i705 ne possède que 8 Mo de Ram et 4 Mo de Rom. Il fonctionne avec un processeur Motorola Dragonball VZ cadencé à 33 MHz et est alimenté par une batterie lithium. Encore plus décevant, son écran n’affiche que 160×160 pixels et est monochrome. Enfin, comme sur tous les derniers modèles du constructeur, on retrouve le port d’extension pour cartes mémoire Secure Digital ou MultiMedia.

Un PDA pour entreprises

L’i705 est commercialisé à environ 450 dollars (environ 523 euros), les service coûtant entre 10 et 50 dollars par mois (environ 11,6 à 58,1 euros) pour des transferts illimités. Avec ce nouveau modèle, Palm vise tout d’abord les entreprises, comme le montre par exemple, l’accord passé avec Dataviz qui livrera la version professionnelle de Documents To Go avec tous les i705. Les utilisateurs de la machine pourront donc lire et modifier des documents Word et Excel directement sur leur Palm. Palm prévoit également la commercialisation cette année d’un serveur dédié pour gérer les accès sans fil. Par ailleurs, l’i705 offre un accès direct à la messagerie et aux services d’AOL.

Un terrain déjà occupé ?

Mais Palm va devoir faire face à une concurrence sévère. Même si le Treo de HandSring n’est toujours pas arrivé aux Etats-Unis (sa commercialisation en ligne a été repoussée à février, celle en magasins en mars), d’autres modèles débarquent. Ainsi la semaine dernière, Research in Motion (Rim), dont le BlackBerry fonctionne déjà en connexion permanente, a annoncé un partenariat avec Nextel et Motorola afin de commercialiser d’ici la fin de l’année un PDA doté de fonctions de téléphonie (pour l’instant, les systèmes BlackBerry ne sont pas non plus disponibles en France). Et les Pocket PC se bousculent au portillon alors que les téléphones mobiles ressemblent de plus en plus à des PDA…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur