IBM abandonne la vente directe aux PME

Mobilité

Face aux faibles ventes de ses PC sur Internet, IBM décide d’arrêter la vente en ligne à destination des PME. Et renforce ses relations avec les grossistes et distributeurs.

Après avoir abandonné la vente en ligne de micro-informatique pour le grand public, IBM fait de même pour le marché des PME/PMI. Le site en ligne à destination des PME/PMI avait été lancé en 2001 et permettait d’acheter des postes de travail, des portables et des serveurs. “La vente directe pour les PME apportait beaucoup trop de confusion et ne correspondait pas aux attentes de ces dernières. En nous adossant entièrement à un canal de partenaires grossistes et distributeurs, les PME pourront ainsi avoir un interlocuteur de proximité”, juge Eric Courtin, directeur de la division micro-informatique d’IBM en France, en Belgique et au Luxembourg. La Tribune révèle par ailleurs que IBM aurait réalisé moins de 2 % de ses ventes de PC via Internet en France.

La stratégie Web d’IBM ne lui aura donc pas permis de battre Dell, spécialiste de la vente directe. Toutefois, Big Blue, n’entend pas lâcher du lest sur ce marché et souhaite raccourcir les délais de livraisons. La société assure que les partenaires revendeurs seront livrés plus rapidement afin de compenser l’abandon du système de vente directe.

Pour IBM, la stratégie Web est toujours de mise pour les grands comptes, où ces derniers peuvent même avoir leur propre site afin de passer commande de fournitures. Grâce à ces sites privés, différents services sont proposés comme le suivi de la commande. La décision devrait prendre effet au 1er juillet pour l’ensemble des pays européens à l’exception de l’Angleterre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur