IBM achète Q1 Labs : mieux vaut prévenir les risques IT que les guérir

Cloud
netasq-cassidian-sécurité-IT-internet-entreprise-protection-pare-feu-firewall

Big Blue renforce sa présence sur la sécurité IT en entreprise avec le rachat de Q1 Labs, un spécialiste de la collecte et de l’analyse de données pour proposer des solutions de sécurité “intelligentes”.

La sécurité reste au cœur des systèmes d’information des entreprises.

Mais la complexité du sujet est souvent la cause des failles d’une organisation, tant humaine (les mots de passe notés sur un bout de papier) que techniques (les vulnérabilités applicatives exploitées par les pirates).

C’est pour tenter de répondre à ces problématiques qu’IBM a annoncé l’acquisition de Q1 Labs analyse Silicon.fr.

Q1 Labs, développe des solutions de gestion “intelligente” de la sécurité en collectant et analysant les données de l’entreprise issues de nombreuses sources (réseau, applications, activités des salariés, terminaux mobiles, appareils de sécurité physique tels que les badges d’accès…).

Et cela que les informations soient disponibles localement ou dans le cloud.

Les applications de sécurité et de gestion des événements de Q1 Labs peuvent notamment modéliser les risques afin de mieux les prévenir.

Autrement dit, appliquer les règles de l’analytique au service de la sécurité par une approche globale et non plus sectorielle.

Basé à Waltham dans le Massachussetts, avec des bureaux à Belfast (Irlande du Nord) et Fredericton (Canada), Q1Labs intégrera le nouveau département Security Systems d’IBM.

Il sera dirigé par Brendan Hannigan, l’actuel dirigeant de l’éditeur.

Un département qui se positionne sur un marché de la sécurité applicative estimé à 94 milliards de dollars par IBM.

Cette opération, au montant non précisé, constitue l’une des 10 plus stratégiques de ces 10 dernières années par Big Blue. Et l’une des 25 plus importantes dans le secteur de la sécurité analytique, y compris celle toute récente de i2.

Les technologies de Q1 Labs permettront notamment de développer une plate-forme commune à l’ensemble de l’offre applicative et matérielle sécurité d’IBM (de la gestion des identités à la prévention des intrusions en passant par la protection des bases de données et des applications…).

L’acquisition devrait être finalisée avant la fin de l’année.

Q1 Labs compte 1800 clients dans le monde dans la santé, l’énergie, les services sanitaires, la finance, les organisations gouvernementales, l’éducation, etc.

Logo : © xiaoliangge – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur