IBM adapte ses logiciels pour Nokia

Mobilité
Information - news

Les réseaux mobiles de nouvelle génération intéressent au premier chef les entreprises car ils permettent d’accéder à distance au système d’information. Encore faut-il une offre logicielle adaptée. C’est l’objectif d’un partenariat entre IBM et Nokia.

A Cannes, où se tient le 3GSM World Congress, une des plus importantes manifestations consacrées à la téléphonie mobile, l’attention est focalisée sur les annonces des opérateurs français qui ont présenté leur calendrier de lancement de la téléphonie de 3e génération et de services multimédias associés, susceptibles de séduire le grand public. Pour autant, les entreprises ne sont pas oubliées. Pour elles, l’enjeu des réseaux mobiles de nouvelle génération est de permettre à leurs travailleurs nomade de se connecter à distance et en toute sécurité au système d’information. A ce sujet, Nokia, le leader mondial de l’infrastructure et des terminaux mobiles, et IBM ont dévoilé un partenariat visant à adapter les logiciels du second aux nouveaux terminaux de la gamme Communicator du premier, notamment le modèle 9500. Présenté à Cannes, ce dernier cumule les fonctions d’assistant personnel et de téléphone pour les réseaux mobiles GSM, GPRS et Edge. Il est en outre doté de la technologie Wi-Fi. Le Communicator 9500 sera commercialisé à une large échelle fin 2004 au prix approximatif de 800 dollars et sera suivi par d’autres modèles en 2005.

Une offre logicielle adaptée

Le but du partenariat est en premier lieu de fournir aux développeurs des outils leur permettant de réaliser des applications Java pour le Communicator ou d’adapter leurs applications existantes aux terminaux de Nokia. Des applications en interaction dynamique avec le système d’information de l’entreprise, que ce soit par le biais d’un réseau Wi-Fi, GSM, GPRS ou Edge. Installé sur le terminal, le logiciel WebSphere Everyplace Connection Manager Client d’IBM se chargera de diriger les flux de données vers le réseau disponible offrant la bande passante la plus large, et ce de façon transparente pour l’utilisateur. Celui-ci disposera en outre de l’application de messagerie instantanée d’IBM, Lotus Sametime Instant Messaging Client. Enfin, les administrateurs systèmes pourront gérer les terminaux Communicator depuis la console Tivoli qui leur permettra d’effectuer à distance les mises à jour logicielles, comme ils le font actuellement avec un parc de PC.

Un partenariat tardif

La société de conseil IT Gartner Group n’a manifesté que fort peu d’enthousiasme à l’annonce conjointe de Nokia et d’IBM. Premièrement, Gartner estime que le Communicator 9500 offre peu d’améliorations par rapport à son prédécesseur dans cette gamme, dont la dernière mise à jour marquante date de mars 2001 avec le modèle 9200. D’autre part, Gartner interprète ce partenariat comme une réaction de défense face à la menace que représentent les Pocket PC de Microsoft et les Palm. Réaction en outre bien tardive car les entreprises peuvent dès à présent bâtir des solutions avec les plates-formes de Microsoft ou de Palm, alors que le partenariat Nokia-IBM ne portera ses fruits, comme on l’a dit, qu’en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur