IBM cible les ennemis de l’intérieur

Cloud

Une suite logicielle permet de déterminer si des collaborateurs d’une entreprise se comportent bien ou mal.

IBM a dévoilé une suite logicielle conçue pour aider les entreprises à prévenir les attaques sur leurs systèmes d’information en provenance de l’intérieur.

Le logiciel Identity Risk and Identification de Big Blue permet de gérer les procédures des utilisateurs et cherchent des comportements anormaux pour signaler des attaques internes potentielles.

L’application analyse les démarches déjà réalisées par un collaborateur et compare son comportement par rapport au mode classique d’organisation du travail de ses collègues.

Par attaques internes, on sous-entend des pratiques malveillantes de collaborateurs qui volent des informations confidentielles. Un cas de figure qui représente un nombre croissant de faille de sécurité, estime IBM.

Selon une étude d’IBM publiée le mois dernier, 56% des directions concernés par ces problématiques ont identifié une brèche de sécurité au sein de leur propre compagnie.

“Les entreprises ont un besoin pressant de solutions efficaces qui peuvent être adaptées au monde de la fraude et du vol qui ne cesse d’évoluer”, déclare William Pulleyblank, vice-président du Center for Business Optimization d’IBM qui a développé cette suite logicielle.

“L’une des fonctionnalités clés de la nouvelle solution repose sur sa capacité à réactualiser en permanence les systèmes de détection en lien avec les comportements, tout en prenant en compte des facteurs liés à un changement de mode de travail.”, commente le représentant d’IBM.

“Cela crée une ‘analyse d’identité adaptable’ qui permet à la technologie de réviser automatiquement les paramètres pour signaler les usages douteux”, précise-t-il.

Traduction d’unarticle de Vnunet.com en date du 27 février 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur