IBM commercialise sa première solution iSCSI

Cloud

La solution de stockage d’IBM IP Storage 200i utilise pour la première fois le protocole iSCSI. Moins onéreux qu’une solution SAN basée sur Fibre Channel, IP Storage 200i – qui relie l’utilisateur à une ferme de stockage en utilisant des protocoles Internet – devrait attirer les PME désirant se doter d’une solution de stockage en réseau avec des qualités proches de celles du SAN.

Quelques mois après son annonce d’un premier produit sous protocole iSCSI (voir édition du 22 février 2001), IBM livre aujourd’hui sa première solution de stockage basée sur le protocole iSCSI, IP Storage 200i. A travers cette solution, IBM vise plus particulièrement les PME ayant un niveau d’exigence équivalent aux grands comptes sans toutefois disposer de fonds identiques.

iSCSI moins onéreux que Fibre Channel

La technologie iSCSI (Internet small computer system interface), qui repose sur le protocole TCP/IP, permet de disposer d’un niveau de performances équivalent au SAN (storage area network), sans en supporter les coûts. La technologie iSCSI repose en effet sur un réseau de type LAN sans architecture SAN, d’où une diminution des coûts. Certes, les performances de iSCSI et Fibre Channel ne sont pas les mêmes -nbsp;aucune indication sur les débits n’est donnée par IBM, mais on peut vraisemblablement diviser par quatre – mais le fossé qui séparait jusqu’ici les solutions reposant sur des réseaux LAN et SAN est moins important, selon IBM.

Deux modèles sont disponibles. Le premier, le iSCSI Storage 100, propose une capacité de 108 à 216 Go à partir de 20 000 dollars. Le modèle 200 (version rack) offre quant à lui une capacité de stockage de 216 Go à 1,73 To à partir de 40 000 dollars. Les deux solutions fonctionnent sous environnement Windows NT et 2000 ainsi que sous Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur