IBM continue de miser sur Linux

Cloud

Avec un milliard de dollars en 2001 pour soutenir le développement du système d’exploitation Linux, IBM semble décidé à poursuivre son engagement vers le logiciel libre. Serveurs sous Linux, services d’assistance, Big Blue parie une partie de son avenir sur le système libre.

IBM a révélé vouloir dépenser 1 milliard de dollars pour l’année 2001 afin de faciliter le développement de ses logiciels et de son matériel sous Linux. Depuis bientôt deux ans, Big Blue a clairement fait le choix de Linux dans sa stratégie. Un choix qui s’est finalement révélé gagnant, puisque depuis, d’autres à l’image de Compaq, Sun, Dell ou HP ont fait de même. Tant et si bien qu’IDC rapporte que Linux connaît une croissance plus rapide que n’importe quel autre système d’exploitation depuis deux ans. En 1999, les distributions Linux captaient 24,6 % du marché des systèmes d’exploitation des serveurs au lieu de 15,8 % en 1998. En mai dernier, Netcraft notait que 30 % des sites Web publics fonctionnaient sous un OS basé sur Linux. IDC précise que 40 % des dépenses totales sur les serveurs Linux concernent les applications Internet.

Dans une interview accordée à VNUnet en avril dernier, Irving Wladawsky-Berger, vice-président stratégie et technologie chez IBM, expliquait qu’il n’était pas antinomique de voir IBM embrasser Linux, “dans la mesure où le vrai fonds de commerce de la compagnie consiste à aider les entreprises à bâtir des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques”. “Dans cette optique, le tandem Internet/Linux apporte de nouvelles briques qui facilitent l’intégration dont ces solutions ont grandement besoin. L’erreur pour IBM – comme pour tout autre constructeur – serait de bâtir son modèle économique autour d’un seul composant. Le modèle économique d’IBM tourne autour de toute la solution livrée au client, incluant le matériel, le logiciel ainsi que les services d’accompagnement, y compris le conseil“. Un système repris d’ailleurs par tous.

Des bases de données IBM sous Linux

Par ailleurs, IBM annonce la disponibilité de la version Linux de DB2 pour les grands systèmes (mainframes) et les clusters Intel, ainsi que la disponibilité de WebSphere Application Server pour les grands systèmes tournant sous Linux. IBM offre désormais à ses clients une large gamme de logiciels de bases de données sur Linux, depuis les ordinateurs de poche jusqu’aux serveurs les plus puissants. L’annonce d’aujourd’hui vient compléter les offres annoncées par IBM récemment dont IBM Small Business Suite pour Linux, qui inclut DB2, WebSphere Application Server et Lotus Domino. IBM a également annoncé récemment la disponibilité de DB2 Everyplace et WebSphere Commerce Suite sous Linux.

La nouvelle offre DB2 Linux sera disponible à partir du 15 décembre 2000. La nouvelle offre WebSphere Linux sur Intel sera disponible à partir du 22 décembre 2000 et WebSphere sur zSeries sera disponible à partir du 26 janvier 2000.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur