IBM débloque 1 milliard de dollars pour émanciper Watson

CloudGestion cloudRégulations
ibm-watson-group

La technologie Watson devient une business unit dédiée chez IBM, avec ses propres locaux, un effectif de 2000 personnes et un budget d’un milliard de dollars.

Vitrine technologique d’IBM, Watson gagne son indépendance.

Capable d’opérer dans le domaine de l’ambigu et du hautement contextuel, cette intelligence artificielle douée de capacités d’interprétation du langage naturel sera désormais chapeautée par une business unit dédiée chez Big Blue.

Ce “Watson Business Group” disposera de ses propres locaux à New York. Avec à sa tête Michael Rhodin (actuellement vice-président senior au sein du Software Solutions Groupe d’IBM), l’activité s’appuiera sur un effectif de 2000 personnes et concentrera un budget initial de 1 milliard de dollars. Comme le note Silicon.fr, une petite partie de cette dotation – en l’occurrence 100 millions de dollars – sera dédiée aux start-up souhaitant créer des applications dédiées à Watson, dans des domaines comme les systèmes d’information avancés, l’analytique et le big data.

Vice-président Watson Solutions chez IBM, Stephen Gold a précisé que le Watson Business Group serait organisé en quatre divisions : l’Innovation group pour la R&D, la Transformation team pour la prospection de marchés, l’Implementation team pour le déploiement de Watson chez les clients… et l’Engagement team pour le marketing.

Pour séduire la recherche, la finance, la médecine ou encore l’industrie agroalimentaire, Watson s’est illustrée à travers le supercalculateur du même nom. Ce dernier, fruit de plusieurs années de travail en coopération avec des universités, a été révélé au public en février 2011, sur le plateau de l’émission télévisée américaine Jeopardy. Combinant apprentissage automatique et génération d’hypothèses, il repose sur l’OS Suse Enterprise Server et sur des racks de serveurs IBM Power 750 dotés de processeurs Power 7, avec 2880 coeurs au total et 16 To de RAM.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur