IBM et Palm visent les travailleurs mobiles

Mobilité

Nouvelle étape de la stratégie vers le “sans-fil” d’IBM, un accord de partenariat d’une durée de trois ans avec Palm. L’idée étant de pousser le PC de poche comme principal terminal de consultation de données à l’extérieur de l’entreprise.

IBM vient d’annoncer la sortie d’une solution logicielle permettant aux utilisateurs de lire et de mettre à jour les données de l’entreprise à partir d’un terminal mobile tel le Palm. Superior Wireless Applications, ou Swap, permet aux utilisateurs mobiles de surveiller le trafic Web, d’interroger des bases de données en temps réel et même de modifier les descriptions et tarifs des produits au catalogue. Swap fonctionne sur le système d’exploitation AIX d’IBM et peut être installé sur le p640, le tout dernier serveur de Big Blue, destiné au secteur du sans-fil.

En outre, Palm vient de signer un accord sur trois ans avec IBM pour vendre ses PC de poche en entreprises. La division IBM Global Services va créer une unité de consultation et d’intégration système focalisée sur le développement d’applications professionnelles pour les machines fonctionnant sous Palm OS.

Swap est basée sur une solution déjà existante d’IBM appelée “System Networking Analysis and Performance Pilot”, qui permet aux responsables informatiques de surveiller et configurer leurs serveurs. Swap propose également la protection de données par cryptage, identifiant et mot de passe, et donne la possibilité aux entreprises de limiter l’accès à un nombre précis d’appareils.

“Ce que fait IBM, c’est prendre sa solution de middleware pour l’adapter au secteur de la mobilité,” estime la présidente du cabinet de consultants Judith Hurwitz.

Lundi, IBM avait dévoilé tout un ensemble de solutions destinées à développer le sans-fil. Parmi les annonces, une nouvelle évolution de Websphere, destinée au transcodage à la volée de données pour les rendre lisibles sur des terminaux sans-fil, y tenait une bonne place.

Selon Palm, 40 % de ses ventes se font en entreprises et 80 % des utilisateurs de Palm synchronisent leurs données avec leur PC de bureau. Pourtant, seulement la moitié de sa communauté de 100 000 développeurs crée des applications professionnelles. IBM espère encourager les développeurs dans la voie professionnelle, en utilisant sa toute nouvelle plate-forme de développement WebSphere Everyplace Suite. IBM s’est aussi assuré que ses autres produits soient compatibles avec le Palm. Et cela inclut la base de données DB2 Everywhere, la série de produits MQ Series, la technologie Java VisualAge Micro Edition et le gestionnaire matériel de Tivoli.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur