IBM, i2, Ariba balaient leurs concurrents

Cloud

L’alliance conduite par IBM avec i2 Technologies et Ariba met hors jeu le consortium d’Andersen Consulting. Big Blue et ses partenaires remportent donc le contrat avec Worldwideretailexchange. Et fourniront leurs technologies à cette place de marché qui rassemble les géants de la grande distribution.

World Wide Retail Exchange (WWRE pour les intimes) a sélectionné IBM, i2 Technologies et Ariba, comme fournisseurs de technologie. Le trio concurrent, Andersen Consulting, Microsoft et Commerce One, comme les autres rivaux General Electric et Oracle, ont bataillé pour emporter le contrat pluriannuel, chiffré à plusieurs millions de dollars, de cette place de marché… Mais en vain. Si on ne connaît ni le montant ni la durée du contrat, on en imagine l’enjeux : les analystes estiment que tous les secteurs d’activités adopteront bientôt ces bourses de valeurs B to B que sont les places de marché virtuelles, dénombrées aujourd’hui à plus de 400 (voir édition du 19 avril). Selon le Gartner Group, les participants de ces eMarketplaces généreront des transactions à hauteur de 438 milliards de dollars en 2002. A cette date, on comptera d’ailleurs plus de 10 000 places de marché virtuelles.

Tout comme Big Blue, les compétiteurs se positionnent donc sur ce marché émergeant en mutualisant leur approche client. Fin avril, Andersen Consulting créait sa filiale spécialisée dans l’e-procurement, c’est-à-dire la gestion des transactions (voir édition du 25 avril 2000). Et le fournisseur de technologies d’e-commerce Commerce One et Microsoft se rapprochaient fin mai (voir édition du 29 mai 2000). On peut imaginer qu’IBM opérait déjà discrètement avant le lancement officiel de son outil de création de place de marché virtuelle “mobile” Marketplace Edition. Dans une interview accordée à VNUnet début juin, Jean-Pierre Brulard, directeur de la division Software EMEA d’IBM France, citait déjà World Wide Retail Exchange en exemple pour étayer sa vision des eMarketplaces (voir édition du 6 juin 2000).

Aujourd’hui, Patrick Steele, Responsable des Technologies et des Opérations de WWRE, commente : “L’alliance IBM, i2, Ariba a remporté l’affaire en raison de ses capacités et de son aptitude à mettre en oeuvre rapidement des solutions adaptées. Tout au long du processus de sélection, l’alliance a su répondre à nos besoins d’une seule voix”.

Reliant plus de 100 000 fournisseurs et distributeurs et comptant parmi ses 22 membres les géants Best Buy, Gap, Kmart et Safeway, WWRE ouvrira à la fin de l’été. Cette place de marché reposera sur le logiciel TradeMatrix de i2 et les solutions Marketplace, Dynamic Trade et Buyer Solutions d’Ariba, pour l’e-commerce et la logistique comme les services financiers (paiements électroniques). IBM ne fournit donc pas sa solution de création de place de marché virtuelle pas plus que ces outils d’e-commerce. En fait, Big Blue assure l’intégration des systèmes et l’hébergement du pôle WWRE.

Pour en savoir plus :

* World Wide Retail Exchange

* Ariba

* i2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur