IBM intègre Twitter dans ses outils décisionnels

Big dataCloudData-stockageEntreprise
ibm-twitter-big-data

Les entreprises qui exploitent les outils de big data analytique d’IBM vont pouvoir intégrer, dans leurs processus décisionnels, les données issues de Twitter.

Les solutions de big data analytique proposées par IBM incorporeront bientôt une source de données supplémentaires : les tweets.

Les premières jonctions se feront avec le service ExperienceOne, dédié à la gestion de la relation client. Des offres verticales suivront, à destination des banques, du retail ou encore des transports. Les entreprises pourront aussi intégrer Twitter dans les applications cloud qu’elles conçoivent avec Watson Developer Cloud ou le PaaS IBM Bluemix.

Les dizaines de milliers de consultants professionnels du réseau IBM Global Business Services auront la possibilité d’accéder aux données issues du réseau social afin d’enrichir leurs prestations de conseil auprès des clients. Avec un objectif : aider à la prise de décisions en prédisant notamment les tendances du marché, à travers l’analyse de la perception des consommateurs sur marques et produits.

Des filtres pourront être appliqués selon des critères géographiques et démographiques. Les passerelles montées avec la solution Watson Analytics permettront d’aborder des domaines hautement contextuels et de répondre à des questions business formulées en langage naturel : « Quels sont les moteurs essentiels de la vente de mes produits ? », « Quelles ventes ont le plus de chances d’aboutir ? »…

A l’étude depuis plusieurs années selon Twitter, ce partenariat s’appuie en partie sur les technologies de Grip. La plate-forme de micro-blogging avait racheté, au mois d’avril, cette société américaine spécialisée dans la vente d’analyses thématiques générées via les données collectées pour le compte d’acteurs souhaitant identifier les comportements d’une cible particulière.

Cette annonce n’a pas suscité l’émoi des marchés : ce mercredi dans les échanges d’après-Bourse, l’action IBM perdait 0,13 %, à 163,25 dollars sur le Nasdaq. Dans le même temps, le titre Twitter (TWTR) reculait de 1,4%, à 41,49 dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : phloxii – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur