IBM investit 300 millions de dollars dans des centres de sauvegarde

Cloud

IBM projette de construire dans le monde entier plusieurs centres dédiés à la reprise après sinistre.

IBM est sur le point d’investir 300 millions de dollars dans la construction de 13 nouvelles installations destinées à répondre aux besoins de ses clients en matière de reprise après sinistre. Les centres IBM Business Resilience seront construits dans les grandes villes du monde entier, notamment Londres, Paris, Hong Kong et Bombay.

Cette initiative est une réponse à la demande croissante de services de continuité de la part des clients des secteurs publics et privés. Les clients auront ainsi la possibilité de stocker leurs données importantes dans les coffres-forts de protection de données des centres Business Resilience, et d’accéder à ces données en cas d’urgence grâce aux nouvelles technologies de cloud computing.

La construction des centres devrait être achevée d’ici la fin de l’année et d’autres sites pourraient être construits par la suite, à en croire Philippe Jarre, directeur général des services de continuité et de récupération chez IBM. “Nous avons observé chez nos clients matures une demande importante dans le domaine des services de continuité”, explique-t-il. “L’objectif pour nos clients est d’éviter à tout prix les interruptions d’activité. Deux approches sont utilisées: prévenir et réagir. Tous nos centres sont conçus pour réagir.”

Selon Philippe Jarre, IBM travaille actuellement au développement d’une technologie capable de détecter de façon proactive le moment où une entreprise doit basculer ses opérations vers les centres de récupération en cas de menaces.

Traduction de l’article IBM spends $300m on Business Resilience centres de Vnunet.com en date du 20 août 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur