IBM Italie : près de 2000 manifestants recensés sur Second Life

Mobilité

Ce bilan a été présenté par le syndicat italien à l’origine de cette
initiative visant à protester contre des mesures salariales de la branche locale
d’IBM.

Plus de 1 850 ? vraies ? personnes ont protesté derrière leurs ordinateurs à travers 30 pays en solidarité avec les salariés d’IBM Italie.” La manifestation sur Second Life, organisée par la Fédération syndicale internationale Uni (secteur des services) contre la branche locale d’IBM, s’est donc amplifiée en fin de journée du 27 septembre, date retenue pour organiser sa marche de protestation virtuelle. L’ampleur de la mobilisation pourraient être relativisé car les forces de police n’ont pas annoncé leur décompte !

Ce jeudi-là, en milieu de journée, moins d’un millier d’avatars avaient pris le chemin du centre d’affaires d’IBM installé dans l’univers 3D en ligne de Linden Lab pour protester contre la suppression de la participation salariale aux résultats de l’entreprise. “Nombre de salariés italiens d’IBM ont rejoint le mouvement après le travail, entre 19 heures et 22 heures“, relate l’Uni sur son site Internet.

IBM n’a pas officiellement réagit à cette initiative, une première du genre sur Second Life. Mais Big Blue a, toujours selon l’Uni, fermé en partie son centre d’affaires et demandé aux manifestants de protester à l’extérieur du bâtiment virtuel officiel.

A défaut de victoire sociale, la manifestation a gagné une bataille médiatique. “L’événement de protestation était couvert par les blogs, radios et stations TV, quotidiens et podcast dans nombre de pays“, annonce l’Uni. Même la télévision nationale italienne en aurait parlé au journal du soir “pendant 5 minutes“. Une affaire à laquelle l’Uni promet de donner une suite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur