IBM lance sa solution antivirale pour entreprises

Cloud

IBM aborde le marché de la sécurité pour les grandes entreprises avec un service antispam et antiviral. Aucune ressource matérielle ou logicielle supplémentaire n’est requise.

IBM a présenté, vendredi 18 juin 2004, une solution antivirale et antispam. Basé sur les technologies développées par MessageLabs, société spécialisée dans l’analyse des courriers électroniques, E-mail Security Management Services se destine aux infrastructures réseau de plus de 50 postes. Le service vise à éviter les tentatives d’infection virale ainsi que les courriers indésirables (spams). Selon le communiqué d’IBM, il permet de lutter contre les virus connus et potentiellement inconnus. Mais, pour l’heure, Big Blue ne précise pas comment. L’analyse et le filtrage s’effectuent sur les trafics entrant et sortant.

Facturé entre 1 et 3,8 dollars par utilisateur (avec un minimum de 50 postes) selon les fonctions sélectionnées, ce service ne nécessite aucune ressource matérielle ou logicielle supplémentaire, selon IBM. Trois entreprises l’utilisent déjà, dont l’éditeur américain de logiciels Eden. Selon les premiers résultats, le service de sécurité d’IBM supprime jusqu’à 95 % des courriers indésirables ou à risque.

Les éditeurs entre IBM et Microsoft

En lançant ce nouveau service, IBM prend donc une longueur d’avance sur Microsoft qui ne cache plus son intention de proposer à son tour une solution antivirale. Le géant de Redmond avait, il y a un an environ, racheté la société roumaine GeCAD Software spécialisée dans les logiciels antivirus (voir édition du 11 juin 2003). Dans un premier temps, la solution de Microsoft devrait être commercialisée comme un logiciel à part mais on peut imaginer que la firme de Bill Gates finira par l’intégrer à Windows. Entre IBM qui s’adresse aux entreprises et Microsoft qui pourrait s’accaparer le marché grand public, les éditeurs antivirus habituels ont du souci à se faire…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur