IBM lance un ultra portatif Windows CE

Mobilité

Autonomie de 8 heures, démarrage instantané, écran couleur LCD de 8,2 pouces et modem intégré : IBM lance le WorkPad z50, un assistant numérique Windows CE à 1000 dollars qui a tout du portatif idéal, sauf la puissance.

Alors qu’il clône déjà les Palm Pilot de 3Com sous la marque WorkPad, IBM lance pour la première fois un assistant numérique équipé de Windows CE, le système d’exploitation allégé de Microsoft. Classé dans la catégorie des assistants “Jupiter” avec un clavier comme le Jornada 820 de Philips, le WorkPad z50 se distingue d’entrée par son look qui rappelle à s’y méprendre les nouveaux portatifs ultra fins proposés en haut de gamme par les constructeurs.

Avec son écran LCD couleur de 8,2 pouces pouvant gérer 64000 couleurs oeune première pour un assistant Windows CE- , il dispose d’un clavier de 95 touches classique qui perd seulement 5% de sa surface par rapport au clavier d’un portable ThinkPad d’IBM.

Allant beaucoup plus loin que les spécifications proposées par Microsoft pour la plate-forme “Jupiter”, IBM lui a adjoint deux supports de stockage. L’engin peut exploiter les Microdrive, les mini disques durs amovibles de 340 Mo d’IBM qui ont été adoptés par certains baladeurs MP3 (voir les éditions du 7 avril et du 4 mai 1999). Il supporte aussi les disques PC Card dont la capacité peut atteindre le Gigaoctet.

Dépourvu de lecteurs de disquettes et de CD-Rom, le WorkPad communique avec les PC via son port série ou son port infrarouge. Il peut aussi naviguer sur Internet ou lire des mails grâce à un modem 33,6 Kbps intégré.

Equipé d’un processeur Nec à 133 MHz, le WorkPad z50 est livré avec 16 Mo de mémoire vive (extensible à 48 Mo). Dans cette version de base, il coûte seulement 1000 dollars (6000 francs). Evidemment avec la plate-forme Windows CE, il n’offre pas la puissance des portatifs. Pas question d’installer la dernière version d’Office ou l’encyclopédie Encarta, il faudra se contenter des logiciels allégés disponibles sur le système comme Pocket Word, Pocket Explorer ou Pocket Outlook.

Pour un travailleur itinérant qui n’a besoin que des applications bureautiques classiques et d’un simple accès Internet, cela pourra être largement suffisant. D’autant que la faible puissance autorise une autonomie de 8 heures extensible à 16 heures avec des batteries optionnelles, une durée inimaginable avec les portatifs traditionnels.

Pour en savoir plus :

* http://www.pc.ibm.com/us/products/workpadz50 (US).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur