IBM met de l’Unix dans ses AS/400

Cloud

Produit phare d’IBM pour les entreprises depuis de nombreuses années, les serveurs AS/400 vont bientôt connaître une évolution notable avec l’introduction de la technologie Pase. Grâce à cette couche logicielle, on pourrait désormais faire tourner des applications Unix sur ces machines.

La réputation des AS/400 d’IBM n’est plus à faire. Lancées il y près de 10 ans, ces plates formes sont destinées à la gestion de base de données dans un environnement à utilisateurs multiples. Seul défaut jusqu’à présent, leur système d’exploitation atypique nommé OS/400. Contrairement à AIX, un dérivé d’Unix qu’IBM utilise sur ses serveurs RS/6000, OS/400 est propriétaire et ne permettait pas jusqu’à présent de faire fonctionner des applications développées pour des dérivés d’Unix comme Linux ou même AIX.

Avec la technologie Pase (Portable Application Solution Environnement) cette lacune va être comblée. En effet, les programmes seront convertis par cette couche logicielle dans le langage natif des AS/400 qui seront alors à même de les faire tourner. Cette innovation permettra de faire cohabiter au sein d’un même réseau des AS/400 et d’autres types de machines fonctionnant sous Unix sans passer par des passerelles logicielles. Si l’intégration est le but recherché par IBM dans cette affaire, cette migration risque de s’opérer au dépend des serveurs RS/6000. En effet certains analystes prédisent que nombre d’entreprises déjà équipées en AS/400 mais souhaitant utiliser des solutions Unix ne verraient plus aucune raison de changer leur matériel pour des RS/6000.

Pour en savoir plus :

* Le site d’IBM en français

* Le site dédié aux AS/400


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur