IBM présente cinq nouveaux serveurs à base d’Opteron

Cloud

Les nouvelles machines s’accompagnent d’une technologie interne de gestion
d’énergie baptisée Cool Blue.

En début de semaine, IBM a présenté cinq nouveaux serveurs qu’il devrait commercialiser dans le courant du trimestre : deux serveurs lame ? les BladeCenter LS41 et LS21 ? et trois serveurs rack ? les System x3755, x3655 et x3455. Selon le constructeur, ces derniers sont, selon les modèles, destinés aux calculs scientifiques, simulations, traitement de base de données, PGI, applications vidéo, noeuds de calcul sous Linux. Les BladeCenter se destinent à la gestion des centres de données, bases de données et autres calculs scientifiques et financiers.

Ces nouvelles machines s’appuient sur la nouvelle plate-forme Opteron d’AMD qui devrait être officiellement présentée autour du 15 août. Les nouveaux Opteron double coeur (révision F) prennent notamment en charge la mémoire DDR2, le support des technologies de virtualisation et une meilleure gestion de la consommation électrique tout en garantissant la compatibilité avec 4×4 le futur processeur quadri-coeur attendu en 2007 (voir édition du 3 juillet 2006). C’est notamment sur la question de la consommation énergétique qu’IBM joue la carte de l’innovation pour ses nouvelles machines.

Le constructeur a développé une nouvelle technologie de gestion énergétique qui équipera les nouveaux serveurs. Baptisée “Cool Blue”, cette technologie optimise considérablement les consommations électriques (et donc les coûts) selon Big Blue. D’autre part, Cool Blue va plus loin que la simple optimisation en offrant un certain niveau de contrôle humain sur la consommation électrique à travers plusieurs outils logiciels : PowerExecutive permet de superviser la consommation et la dissipation thermique; Thermal Diagnostics analyse les niveaux thermiques pour centres de calcul. Ces outils sont complétés par Director et Virtualization Engine qui “aident à fournir une réduction d’énergie à travers l’usage de d’une consolidation de serveurs et de systèmes de gestion de technologies de virtualisation”. Ce qui aurait pour effet de réduire jusqu’à 40 % les énergétiques selon le constructeur.

Par ailleurs, IBM a présenté “snap-in”, un système qui transforme un châssis deux serveurs lames en châssis quatre lames. Enfin, Big Blue introduit le dispositif Xcelerated Memory Technology qui accélère les accès mémoire jusqu’à “15 % plus vite que n’importe quel autre vendeur du marché”. Premier constructeur en 2003 à avoir développé des machines à base d’Opteron, IBM s’était fait quelque peu distancer par ses principaux concurrents HP et Sun ces derniers temps. Le constructeur espère les dépasser grâce à ses nouvelles machines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur