IBM présente un interprète virtuel en langue des signes

Cloud

Des chercheurs britanniques ont développé un avatar destiné aux sourds et aux
malentendants. Il traduit du texte en langue des signes.

IBM vient de dévoiler une innovation dont il estime qu’elle pourrait contribuer à simplifier la vie des sourds et des malentendants. En partenariat avec des chercheurs d’une université britannique (University of East Anglia), le groupe a mis au point un système permettant de transcrire automatiquement un texte parlé en langue des signes anglaise* (BSL ou ” British Sign Language”). Et de le “signer” via un personnage virtuel animé, défini comme un “avatar”.

Le principe de fonctionnement de ce nouveau système est assez simple. Baptisé SiSi (pour “Say It Sign It”), il est le fruit d’un regroupement entre plusieurs technologies. Un module de reconnaissance vocale permet, tout d’abord, de transcrire un texte parlé en texte. S’appuyant sur une base de signes mise au point par la RNID britannique (Royal National Institute for Deaf People), SiSi l’interprète ensuite en langue des signes. Le résultat de cette transcription est communiqué sur un écran par un “avatar” animé (développé par l’université d’East Anglia pour le compte d’IBM).

Selon IBM, cette solution pourrait à terme permettre de traduire automatiquement en langue des signes des cours, des présentations ou des programmes télévisés, sans un recours systématique à des interprètes. Elle pourrait également aider les radios à retranscrire leurs programmes sur Internet et donc à conquérir une nouvelle audience. La langue des signes est utilisée par 55000 personnes au Royaume-Uni.

* 121 langues des signes sont à ce jour listées par le site Ethnologue.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur