IBM rachète Informix et concurrence Oracle

Cloud

Outsider dans le domaine des bases de données, IBM veut conquérir à grande vitesse des parts de marché. Pour y parvenir, le constructeur vient de racheter l’activité bases de données d’Informix pour un milliard de dollars en numéraire.

Afin de gagner des parts de marché très rapidement et concurrencer par là même son principal concurrent, Oracle, IBM annonce le rachat de l’activité bases de données d’Informix. Si IBM connaissait une croissance positive dans le domaine, sa croissance était toutefois encore trop faible pour dépasser Oracle. “En part de marché nous ne grignotons que deux points par an sur Oracle. Nous voulons faire plus et surtout dans un minimum de temps” explique Marc Dupaquier, vice-président monde d’IBM data management. Par ailleurs, IBM héritera d’une base installée d’environ 100 000 clients à travers le monde.

Suite au rachat, la marque Informix disparaîtra à terme. Le constructeur affirme toutefois que cela se fera en douceur. Ainsi, il s’engage à maintenir les deux prochaines versions Informix. Si la maintenance des licences Informix sera maintenue au-delà de la date de juillet 2002, la commercialisation sous licence Informix cessera, pour être intégrée pleinement sous la marque IBM et notamment dans la version 8 de DB2. Pour marquer cette alliance, le nouvelle base de donnée devrait porter le nom de Blue Arrowhead.

Bases de données et marché Unix

Au niveau mondiale, Oracle domine effectivement le marché des bases de données. Du moins avant le rachat d’Informix. Selon Gartner, Oracle posséderait 31,1 % du marché mondial, IBM, 29,9 % et Informix 4,3 %. Suite au rachat qui devrait être finalisé au troisième trimestre, IBM passerait en tête, suivi d’Oracle et de Microsoft. A eux trois, ils constituent les deux tiers du marché. Pour autant, si IBM souhaite prendre des parts de marché dans les bases de données, le constructeur souhaite aussi se renforcer sur le marché Unix. Grâce à l’acquisition d’Informix, Big Blue passe de 12 à 25 % de parts de marché sur Unix. Et même s’il souhaite arriver à 30 % d’ici l’année prochaine, Oracle a aujourd’hui, 60 % de parts de marché.

Gartnet estime le marché des bases de données à 30 milliards de dollars et déclare qu’en 2004, la marché atteindra environ les 44 milliards de dollars.

Pour en savoir plus :IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur