IBM “rafraîchit” sa gamme de serveurs x86 avec l’arrivée du Xeon 5500 d’Intel

Cloud

Big Blue a présenté quatre nouveaux serveurs estampillés System x pour “revenir dans la course”.

C’est l’un des principaux défi qu’IBM veut relever : revenir dans la course des serveurs x86 après “une année 2008 difficile”, reconnaît Marc Villeneuve, Directeur System x pour la France (IBM Systems & Technology Group).

Lundi soir, IBM a sorti le grand jeu en annonçant “un rafraîchissement de 4/5 de cette gamme de serveurs” selon Nicolas Mahé, chef de produit System x. Cette annonce survient simultanément avec la sortie officielle des processeurs Xeon 5500 d’Intel (développés sous le nom de code Nehalem).

L’éditeur IT considère ce lancement “hardware” comme la plus grande annonce System x depuis deux ans. Il s’affiche dans le prolongement de la “vision Dynamic Infrastructure” qu’IBM avait annoncée en février dernier. Sa vocation étant “d’aligner les process métiers aux objectifs de l’entreprise”.

Le discours pour rendre un data center plus efficace ne varie guère par rapport à ses principaux concurrents Dell et HP. Fort de ses gammes de serveurs System x et BladeCenter, IBM met en avant la nécessité de pousser des solutions orientées virtualisation, aux fonctionnalités évolutives, et générant des économies en termes de coûts IT aux bénéfices de ses clients.

“High value”, “high volume” : IBM veut tout couvrir

Quatre nouveaux serveurs rack x86 font donc leur apparition afin de couvrir l’ensemble des segments clients sous l’angle d’IBM : “high value” pour le segment haut de gamme (iDataPlex et BladeCenter) et “high volume” pour la massification des équipements IT (System x en tour ou en rack). Avec la promesse de réduire la note énergétique (“jusqu’à 93%” selon une étude interne réalisée en février).

Ainsi, les modèles rack x3650 M2 / x3550 M2, destinés aux PME, seraient susceptibles de favoriser une économie en termes d’énergie pouvant atteindre 50% et d’améliorer l’alimentation (92% de rendement et taux de charge de 50%).

Le nouveau serveur lame BladeCenter HS22 à deux sockets devraient remplacer les deux modèles existants chez IBM (HS21 XM et HS21, basés sur de l’Intel dual-core ou quad-core). Sa capacité mémoire est triplée par rapport à la génération précédente.

Toujours dans la famille System x, je choisis le produit le plus sophistiqué pour les hautes performances dans les data centers : iDataPlex dx360 M2. Ses capacités de mémoire et de densité ont été quadruplées par rapport aux produits homologues chez HP, assure IBM.

Last but not least sur le front du hardware : signalons l’arrivée de la disponibilité de disques durs Flash (SSD) de 50 Go pour toute  la nouvelle gamme.

De nouveaux outils de gestion, qui sont censés améliorer la gestion à distance, accompagnent ses nouvelles machines System x : Integrated Management Module (IMM) et UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) du nom d’un groupe d’acteurs industriels du secteur IT (dont IBM fait partie) travaillant sur une nouvelle génération de spécification du BIOS liant le système d’exploitation et la plate-forme matérielle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur