IBM s’attaque au marché vertical de l’architecture orientée service

Cloud
Information - news

L’acquisition de Webify étend l’application de Websphere à des solutions SOA
métier.

IBM a annoncé l’acquisition de la société privée Webify pour une somme qui n’a pas été communiquée. Webify fournit des solutions métier pour créer des architectures orientées service (SOA) dans les secteurs de la santé et des assurances. Ces composants de service permettent aux entreprises de créer des services commerciaux plus rapidement.

“[Webify] apporte ces atouts qui sont propres à l’industrie et confèrent une valeur ajoutée aux entreprises dès lors qu’il s’agit de mettre au point des applications composites de nouvelle génération et d’aborder les normes industrielles qui sont le fondement même de leur corps de métier“, a déclaré le directeur général de la division Websphere d’IBM au cours d’une téléconférence. Aux Etats-Unis par exemple, les soins médicaux sont soumis aux exigences de la législation HIPAA et les assureurs doivent respecter les réglementations de l’ACORD.

Une architecture orientée service est une architecture qui permet d’établir et de maintenir des applications dans une entreprise. Plutôt que de concevoir entièrement de nouvelles applications, l’architecture SOA permet aux développeurs de réutiliser du code entre plusieurs services et de combiner les ressources provenant de toute l’entreprise. En utilisant du code XML et des normes de services Web, l’architecture SOA prend en charge aussi bien les langages Java que .Net, ainsi que n’importe quelle plate-forme d’intégration basée sur des normes provenant de sociétés comme Oracle ou SAP.

Les produits Webify seront intégrés dans la gamme de services Web IBM Websphere et dans les produits SOA. Outre les solutions métier SOA, Webify fournira à IBM un gestionnaire de contrôle qui garantira le respect des exigences réglementaires.
Webify est depuis longtemps partenaire d’IBM. La société travaille également avec Oracle et BEA. Son PDG, Manoj Saxena, a indiqué que l’entreprise continuerait à gérer les clients sur des plates-formes non-IBM.

L’émergence d’applications industrielles spécifiques traduit un certain niveau de maturité pour les produits SOA, affirme Jason Bloomberg, senior analyst chez Zapthink, entreprise d’analyse et de conseil en informatique. Il précise toutefois qu’il demeurera un écart avec les produits SOA offerts par IBM. Selon lui, l’acquisition placera IBM en concurrence plus directe avec certains fournisseurs de solutions d’entreprise partenaires depuis longtemps, tels que SAP ou Oracle.

IBM s’est montré clair à ce sujet au vu des nombreux partenaires qu’il possède dans le secteur des applications commerciales,” a confié Bloomberg à Vnunet.com. “A mesure que diminue le cloisonnement entre les applications commerciales et le middleware, il devient de plus en plus difficile pour IBM d’engager des partenariats avec des sociétés comme SAP ou Oracle.”

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 3 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur