IBM se met encore plus au vert avec Zodiac

Cloud

La base de données Zodiac d’IBM sert à mesurer la consommation d’énergie et
l’empreinte carbone des équipements informatiques de ses clients.

IBM a étendu son initiative Big Green présenté le mois dernier en ajoutant des fonctionnalités à son service de conseil Zodiac qui offrent aux clients des outils permettant de mesurer leurs empreintes carbone.

Zodiac utilise une base de données IBM complète pour établir la consommation d’énergie totale et l’empreinte carbone des bancs de serveurs d’un client sur l’ensemble de ses plates-formes.

Les questions environnementales pèsent de plus en plus à l’ordre du jour des organisations informatiques et IBM espère que ce service permettra aux clients d’améliorer l’efficacité du centre de données et la teneur des émissions de carbone.

Les entreprises ont tendance à sous-utiliser le matériel, estime IBM : les serveurs sont en effet souvent exploités à 10-12 % de leurs capacités et consomment inutilement de l’énergie.
IBM utilise les données fournies par l’évaluation de l’empreinte carbone pour déterminer la meilleure stratégie possible pour réduire la consommation d’énergie et l’impact sur l’environnement.

Cela implique généralement la réduction du nombre de serveurs utilisés grâce à des technologies telles que la virtualisation, qui garantit que les serveurs restants sont exploités à un niveau proche de leur pleine capacité et au maximum de leurs performances.

“Il devient de plus en plus important pour les entreprises de prendre conscience de l’impact environnemental de leur infrastructure informatique et de minimiser cet impact dans la mesure du possible,” a déclaré Dave Kay, directeur de la division Systems and Technology Group d’IBM. “La consommation d’énergie est devenue l’un des coûts les plus importants pour les entreprises, qui doivent l’envisager sérieusement.

Le représentant d’IBM poursuit : “IBM a développé ce qu’il pense être le modèle le plus complet du marché, qui permet aux clients de réaliser des économies et d’adopter un comportement plus écologique en réduisant leur emp reinte carbone.”

Zodiac a déjà été utilisé pour analyser rétrospectivement les empreintes carbone des systèmes informatiques clients. Dans un projet antérieur, Zodiac a permis de réduire l’empreinte carbone d’un service informatique de 156 tonnes de CO2 par an.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur