IBM, Sony et Toshiba dévoilent leur processeur Cell

Mobilité
Information - news

Les trois géants ont présenté leur nouvelle puce multicoeur optimisée pour les calculs intensifs, qui devrait trouver sa place dans différents types d’applications : plates-formes de jeu, télévision HD, superordinateurs?

IBM, Sony Group et Toshiba ont dévoilé, mardi 29 novembre, un microprocesseur développé conjointement et destiné aux applications de calcul et aux appareils électroniques grand public de prochaine génération. La nouvelle puce multicoeur, baptisée Cell, inclut un processeur Power 64 bits ainsi que de multiples processeurs capables d’effectuer des calculs intensifs en virgule flottante. Cell est optimisé pour les applications nécessitant des calculs importants, notamment les jeux sur ordinateurs, les films et d’autres formes de contenus numériques, ont déclaré les partenaires. La puce serait compatible avec de nombreux systèmes d’exploitation, ainsi qu’avec des plates-formes de jeux en temps réel. De plus, Cell a été conçu de manière à être évolutif et peut être utilisé pour de nombreuses applications, parmi lesquelles des systèmes numériques domestiques, des applications d’affichage de films ou encore des superordinateurs. IBM, Sony Group (qui comprend Sony Corporation et Sony Computer Entertainment) et Toshiba ont promis de donner plus de détails sur Cell lors de la conférence International Solid-State Circuits qui devrait avoir lieu en février 2005 à San Francisco. Serveurs domestiques, télévisions HD et PC de loisir IBM envisage de débuter la production pilote des processeurs Cell dans son usine de fabrication de galettes (wafers) de 300 mm, dans l’Etat de New York, au cours du premier semestre 2005. Sony corporation compte lancer en 2006 des serveurs domestiques pour des contenus haut débit ainsi que des systèmes de télévision haute définition (HDTV) basés sur Cell, tandis que Sony Computer Entertainment assure que ses ordinateurs de prochaine génération dédiés aux loisirs embarqueront la nouvelle puce. Quant à Toshiba, il espère lancer son premier produit basé sur Cell, une télévision haute définition, en 2006.”Il y a quatre ans à peine, nous nous sommes lancés dans cet ambitieux travail en partenariat avec Sony group et Toshiba afin de créer un microprocesseur intégré conçu de manière à dépasser les limites de taille de transistors, de puissance et de performance des technologies traditionnelles”, a déclaré John Kelly, vice-président d’IBM. Ken Kutaragi, directeur technique de Sony Corporation et président de Sony Computer Entertainment, a ajouté : “Les contenus riches, comme les programmes haute définition diffusés en multicanal ou les images fixes et animées en haute résolution, requièrent d’énormes capacités de traitement en temps réel. Bientôt, ces contenus numériques vont converger sur les réseaux haut débit et commencer à exploser.” Les architectures des PC devront évoluer Ken Kutaragi a expliqué que, pour accéder librement aux contenus sur les systèmes de prochaine génération, une interface 3D plus évoluée deviendrait nécessaire et que, pour gérer de telles applications, les architectures actuelles des PC seraient insuffisantes en termes de puissance de calcul comme de bande passante du bus système. Pour Masashi Muromachi, vice-président de Toshiba Corporation et PDG de Toshiba Semiconductor Company, “cette annonce montre les progrès substantiels qui ont été faits dans le cadre de ce programme commun” . “Cell va augmenter significativement les performances des applications haut débit à destination du grand public, améliorer la convivialité des services proposés via ces applications et aciliter l’usage des communications et des médias à haut contenu informatif.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur