IBM teste son nouveau moteur de recherche

Cloud

Masala, le nouveau module d’extraction de données en temps réel d’IBM, entre en phase de bêta-test. Il succédera à Information Integrator d’ici la fin de l’année.

Masala, le module de la base de données DB2 d’IBM qui a trait à l’intégration des données, est entré en phase de bêta-test. Il succédera à DB2 Information Integrator (voir édition du 19 mai 2003). La commercialisation est attendue d’ici à la fin de l’année. L’intérêt de ce logiciel est de réaliser en temps réel les extractions de données de toute nature, structurées ou non, issues des diverses composantes d’un système d’information, sans nécessairement les stocker au préalable dans une base de données fédératrice de type data warehouse. En cela, il diffère des outils d’extraction traditionnels comme les ETL (extract, transfer and load) qui sont utilisés dans les projets d’informatique décisionnelle. Masala appartient à un domaine applicatif appelé EII (enterprise information integration). Le marché de l’EII est occupé par des start-up (voir édition du 21 février 2003) mais également par des grands éditeurs tels que Oracle, Microsoft ou encore BEA Systems avec Liquid Data.

Gérer les événements

IBM met en avant la vitesse d’extraction de Masala qui serait dix fois supérieure à celle d’Information Integrator, qu’il s’agisse d’extractions de bases de données classiques ou de structures de données comme les e-mails, les tableurs, les fichiers textes… Masala intègre en effet un nouveau moteur de recherche qui s’applique aux données non structurées ou semi-structurées, fruit d’un projet appelé WebFountain. Une autre innovation est l'”éditeur d’événements” qui permet aux développeurs de réaliser des applications envoyant des alertes lorsque certains événements se produisent, par exemple lorsqu’un stock atteint un niveau critique. Ces alertes déclenchent à leur tour d’autres événements comme la génération automatique d’une commande pour poursuivre le même exemple. Rappelons par ailleurs qu’IBM a récemment présenté les améliorations apportées à la prochaine version de DB2 ; elles concernent notamment l’automatisation de l’administration ou encore l’optimisation pour les clusters de serveurs (voir édition du 4 mai 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur