IBM Watson Analytics : lancement d’une bêta ouverte au grand public

Cloud
ibm-watson-group

IBM vient d’ouvrir une bêta freemium de Watson Analytics, son service cloud capable de répondre à des questions formulées en langage naturel dans un contexte professionnel.

Watson, le supercalculateur d’IBM qui porte le nom du fondateur d’IBM (Thomas J. Watson), s’était fait remarquer aux yeux du grand public en février 2011. Il avait alors battu à plates coutures les deux plus grands champions du jeu télévisé Jeopardy.

Une division entière au sein d’IBM exploite ses capacités technologiques. Notamment sous la forme d’un service cloud baptisé Watson Analytics et via la plate-forme IBM Watson Developers Cloud.

Dans le but de vulgariser l’usage de Watson, Big Blue a investi pas moins d’un milliard de dollars, dédié des locaux et un effectif de 2000 personnes ainsi qu’une aide destinée à l’accompagnement des start-up.

Dévoilé le 17 septembre dernier, Watson Analytics est désormais accessible sous forme de bêta ouverte au grand public en mode freemium.

L’offre, basée sur l’intelligence artificielle de Watson, est un système dédié à l’analytique capable de comprendre les questions formulées en langage naturel. Il se distingue par sa rapidité d’analyse puisqu’il est capable de scruter pas moins d’un million de livres en une poignée de secondes.

L’offre freemium hébergée dans le cloud SoftLayer d’IBM peut être exploitée avec un nombre maximum de sources de données, le supplément étant, lui, payant. Le service automatise les tâches que sont la préparation des données, leur visualisation ainsi que l’analyse prédictive.

Les données peuvent provenir de Salesforce, Box, Google Drive, Oracle et bien entendu des services de stockage d’IBM. Autant de données fournies qui vont permettre à Watson Analytics de créer des rapports détaillés pour le compte des entreprises clientes. Et ce, sans recourir à un bataillon de data analysts.

Watson Analytics est dès à présent accessible à tous depuis un ordinateur ou bien un terminal mobile via un simple navigateur internet. Simultanément, le service Watson Analytics Community fait ses débuts avec pour objectif l’aide collaborative entre les utilisateurs de Watson Analytics.

Environ 22 000 personnes se sont inscrites pour bénéficier de la version bêta, selon IBM.

Le lancement de Watson Analytics intervient alors que IBM et Twitter ont noué un partenariat qui prévoit l’utilisation de données du service de microblogging  par Watson Analytics.

Watson Analytics arrive dans un marché encombré avec des offres déjà présentes telles que Salesforce Wave ou encore celles de Birst, Tideark, Anaplan et Microsoft.


Quiz : Siri, Google Now, Cortana : la reconnaissance vocale, ça vous parle ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur