iCab confirme ses qualités

Cloud
Information - news

Effacement automatique des cookies en fin de session, menus contextuels, filtrage paramétré des images affichables (et donc des pubs?), la dernière version bêta de cet étonnant navigateur Mac rivalise avec les deux géants du secteur en moins de 2 Mo.

iCab, un navigateur Internet exclusivement réservé aux utilisateurs de Macintosh qui nous avaient agréablement surpris le mois dernier (voir édition du 23 et du 24 février 1999), ne cesse de s’améliorer. Ses auteurs allemands viennent de publier une version bêta (Preview 1.2) qui a de quoi laisser pantois. Toujours aussi légère, l’application pèse 1,9 Mo sur le disque et tourne dans 1,2 Mo de mémoire vive !

L’efficacité est pourtant au rendez-vous puisque le navigateur affiche les pages au format HTML 4 et gère les balises propriétaires de Netscape et Explorer. Il supporte également l’exécution d’appelettes Java via la machine virtuelle Java d’Apple (version 2.1 recommandée, voir édition du 15 février 1999).

Le paramétrage du logiciel est si complet qu’il permet d’empêcher l’affichage des bannières de publicité. En effet, la plupart du temps les publicités diffusées sur un site sont contenues dans un dossier contenant le mot clé /ads/ ou /ad/ ou alors sont envoyées depuis un deuxième serveur Web qui joue le rôle de régie pour plusieurs autres sites. Or, la fonction qui sert à désactiver le téléchargement des images dans iCab permet de préciser des noms de liens (URL) à partir desquelles on ne veut pas télécharger d’images. On peut même exclure des URL en donnant des mots clés qui ne doivent pas figurer dans leur nom -comme /ads/ ou /ad/. Il suffit donc d’entrer les adresses des serveurs de pub dans la liste des sites à exclure pour l’affichage des images pour qu’iCab ne charge plus les bannières envoyées.

Autre point fort, les menus contextuels du logiciel profitent d’un développement spécifique à la plate-forme d’Apple. L’intégration dans MacOS 8.5 est de ce point de vue assez remarquable. Les menus contextuels permettent par exemple d’appeler directement Sherlock pour une recherche par contenu ou par fichier sur un mot sélectionné dans une page Web. Dans le même esprit, la fonction image/Recharger est accessible dès qu’on pointe une icône image non affichée.

Autre possibilité originale, une nouvelle option de la version 1.2 donne la possibilité d’effacer automatiquement à chaque fin de session l’ensemble des cookies enregistrées pendant les visites des sites Web.

Pour l’instant la version Preview 1.2 est disponible sur MacPPC en allemand et en anglais. L’internaute français Nicolas Sériot en propose une traduction gratuite sur son site. La version finale qui doit sortir à la mi-avril coûtera 50 deutschemarks, soit moins de 200 francs.

Pour en savoir plus :

* http://www.icab.de

* cliquez ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur