iCloud : Apple peu disert sur la panne

Marketing
Apple iCloud schéma

Une panne survenue lundi soir dans l’écosystème iCloud, privant à 15 millions d’utilisateurs l’accès à leur messagerie. Apple fournit peu d’explications.

Lundi en soirée (14 mai), le service  iCloud a été perturbé. La panne a duré une heure et demie.

Il était environ 17h00 à Paris quand les ennuis ont commencé avec le “hub numérique” exploité dans le cloud par Apple.

15 millions d’utilisateurs – sur les 125 millions répertoriés (soit 12% des comptes) – se sont subitement vu couper l’accès à leur messagerie.

A défaut d’un réel précédent depuis la mise sur pied du cloud d’Apple, l’incident n’est passé inaperçu qu’après de ceux qui n’ont pas fait usage du service dans la tranche horaire en question.

La firme de Cupertino a reconnu les faits sans apporter de précisions sur l’origine de la panne.

Panne de serveurs ? mauvaise manipulation en interne ? Les utilisateurs ont juste reçu une notification d’avertissement après coup.

Google se montre un brin plus transparent avec son tableau de bord sur l’état du réseau (la panne récente survenue à Gmail est représentative).

Apple a pourtant fait d’iCloud l’un des piliers de sa stratégie 2012, un compagnon des Mac, de l’iPhone 4S et du Nouvel iPad, avec en ligne de mire l’entrée de plain-pied dans l’ère dite du post-PC, un concept cher au CEO Tim Cook.

En l’imminence d’une mise à jour vraisemblablement dévoilée lors de la prochaine Worldwide Developer’s Conference (WWDC) du 11 au 15 juin, il conviendra de corriger le tir en se concentrant sur le volet de la fiabilité d’un écosystème dont la centralisation, avantage avéré, constituerait aussi le talon d’Achille.

panne iCloud Apple
Deux incidents sans commune mesure, pourtant mis sur un pied d'égalité

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur