iCloud est bien parti pour conserver toutes les fonctionnalités de MobileMe

Cloud
Apple iCloud schéma

Apple se serait dit prêt à revoir sa politique de transition automnale vers iCloud en y incluant l’intégralité des composantes et fonctionnalités de l’actuel MobileMe, sachant que nombre d’entre elles devaient, à l’origine, disparaître.

Apple n’a pas encore totalement abandonné MobileMe. La transition automnale vers iCloud n’est pas remise en question, au contraire de la disparition initialement programmée de certaines fonctionnalités telles que la synchronisation des préférences système et des trousseaux.

Des suites de plusieurs injonctions matérialisées par l’envoi d’un e-mail à Tim Cook en personne, successeur de Steve Jobs après son récent départ du poste de P-DG, un proche du site AppleInsider se serait dit “agréablement surpris de recevoir un appel téléphonique de représentants d’Apple“.

Ces derniers affirment que la firme de Cupertino est “ouverte à toute discussion si les utilisateurs des services cloud sont assez nombreux à se manifester“.

En jeu, le maintien de plusieurs modules et options de synchronisation dont Apple a précisé en juin dernier, via une mise à jour de sa Foire aux Questions (FAQ), qu’elles ne passeraient pas le cap de cette transition.

A l’image des innombrables chambardements instaurés par Mac OS X Lion, c’est tout un écosystème qui tranche avec son prédécesseur. Ainsi iCloud, tel qu’imaginé par son créateur, ne prend plus en charge la sauvegarde en ligne des préférences système.

Même remarque pour les mots de passe, les widgets du tableau de bord, les icônes du dock ou encore les comptes mail et leurs signatures attachées.

Trois composantes indépendantes de MobileMe sont également menacées de suppression : iDisk, Gallery et iWeb, pour lesquelles le 30 juin 2012 sonnera comme un glas, avant extinction définitive des feux. A moins qu’Apple ne revoie ses plans d’ici là.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur