IDC : le secteur des télécoms toujours en croissance

Mobilité

Le secteur des télécommunications est encore soutenu par le marché grand public. Malgré l’émergence d’applications Internet qui ont véritablement développé les télécoms en entreprise, le marché professionnel des services voix et données en France ne devrait pas dépasser le marché grand public avant 2004.

La croissance des télécommunications est encore portée par le marché grand public, selon les dernières estimations du cabinet d’étude IDC. Concernant l’année 2002, ce dernier estime que la croissance sur le marché professionnel était de 5,8 % contre 6,1 % pour le marché grand public. Le marché grand public devrait encore bénéficier de la pénétration d’Internet dans les foyers et des revenus relatifs aux services de téléphonie mobile, dont les ventes de terminaux étaient encore en croissance jusqu’au premier trimestre 2002.

IDC juge que ce n’est qu’en 2004 que le marché professionnel dépassera le marché grand public. Pour cela, le secteur devrait bénéficier de la croissance sur le marché des services et des données (accès haut débit, services d’IP-VPN), qui constituent des poches de croissance importantes. Le cabinet d’étude table sur une croissance annuelle moyenne de 13 % pour la période 2001-2006. Par ailleurs, “l’apparition des premières applications mobiles (encore basées sur les GSM et GPRS) sera un élément clé pour le développement du marché des services télécoms à partir du premier semestre 2003 et devraient réellement monter en puissance sur l’année 2004”, déclare IDC. Pour le cabinet, ces applications qui nécessitent la transmission de données en état de mobilité constituent une révolution comparable à celle d’Internet. Enfin, l’émergence du marché des télécommunications professionnelles devrait être favorisée par des applications entreprises comme l’e-business, l’intranet, le CRM/CTI, l’ERP, la Business Intelligence, la téléphonie sur IP… “Si ces applicatifs ont été beaucoup critiqués, on ne peut nier la progression de ces applications dans les entreprises”, déclare IDC. Et d’ajouter que ces solutions sont porteuses d’un réel potentiel de croissance puisque la pénétration progressive de l’ensemble de ces applications dans les entreprises entraînera une augmentation des données qui transitent sur les réseaux des opérateurs.

Un marché en bonne santé

Sur l’année 2002, IDC estime que la croissance sur l’ensemble du marché des télécommunications sera de 5,9 % en valeur. Cette progression s’articulera autour des services voix qui devraient enregistrer une croissance de 4,7 % et des services données qui affichent une croissance de 13,6 % pour l’année 2002.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur