IDF 2005 : le dual core débarque dans les portables

Mobilité

La plate-forme Napa d’Intel intègrera le processeur mobile dual core Yonah, ainsi qu’un nouveau chipset.

Intel a présenté, à l’occasion de l’IDF 2005 de San Francisco, les spécifications de sa première architecture double coeur pour ordinateur portable, baptisée Napa. Le fondeur a précisé que celle-ci a nécessité le développement d’un nouveau jeu de composants d’une taille inférieure d’un tiers à celle des Centrino actuels et disposant d’un meilleur contrôle thermique.

Cette technologie a été conçue pour fonctionner avec le processeur Pentium mobile double coeur gravé en 65 nm, nom de code Yonah, tout en préservant la durée de vie actuelle des batteries. Une architecture dont la sortie est prévue en 2006.

Du haut débit pour les portables

“L’année passée a vu une explosion des ventes d’ordinateurs portables”, a indiqué Sean Malloney, directeur général de la division mobilité d’Intel. “L’Europe est le plus grand marché pour les portables, les Etats-Unis et l’Asie connaissent une forte croissance. Mais le principal frein au développement de la mobilité est la bande passante.”

Sean Malloney explique que moins de 3 % de la population mondiale disposent actuellement d’une connexion à haut débit et que ce chiffre ne pourra évoluer rapidement qu’avec l’arrivée de la technologie sans fil à haut débit, le WiMax ou 802.16. Intel, qui a largement soutenu l’adoption de la norme au cours de l’année passée, devrait proposer ses premiers ordinateurs portables WiMax en 2006 ou 2007.

“Avec le WiMax, nous essayons de mettre en place un standard global couvrant les villes et les pays, de sorte qu’il ne soit plus nécessaire de se préoccuper des accès filaires”, précise le responsable d’Intel. “Nous voulons utiliser de larges canaux sans fil, du type de ceux que les gouvernements peuvent allouer. L’objectif est de monter d’un cran dans la connectivité, le maître mot étant la couverture.”

Une plate-forme pour téléphones 3G

Sean Malloney a également présenté la nouvelle plate-forme pour téléphones mobiles d’Intel, nom de code Hermon. Celle-ci utilise des processus graphiques intégrés afin d’aider les appareils à afficher les contenus numériques et à manipuler des images et vidéos plus importantes. Il a confirmé qu’Intel débuterait la production en masse de sa plate-forme 3G au cours de cette année.

Selon le responsable, Intel travaillerait également sur une technologie destinée à faciliter les échanges de fichiers entre ordinateurs portables et téléphones mobiles. Une technologie de gestion de l’alimentation est également en développement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur