IDF 2008 : le processeur Atom à l’honneur

Mobilité

Des représentants de Panasonic et de BP ont été invités pour présenter leur utilisation d’UMPC basés sur le processeur Atom.

Plusieurs entreprises se sont succédées aux discours d’inauguration de l’Intel Developer Forum (IDF) 2008 de San Francisco afin de présenter les déploiements d’entreprise de la plate-forme PC ultra-portable Atom d’Intel.
Atom est le plus petit processeur d’Intel, spécialement conçu pour les ordinateurs low cost tels que l’Asus Eee 901, ainsi que pour les terminaux Internet mobile (MID).

Selon Anand Chandrasekher, vice-président et directeur général de la division ultra mobile d’Intel, le processeur basé sur la plate-forme Menlow est idéal pour les applications grand public et professionnelles sur les MID et les mini-portables. La nouvelle génération de processeur Atom, baptisée Moorestown, visera quant à elle à combiner des fonctionnalités de MID et de smartphones dans un format de poche.

“Il divisera par 10 la puissance en veille par rapport à l’actuelle puce Menlow”, explique Anand Chandrasekher, qui a confirmé que le processeur Moorestown devrait être commercialisé d’ici 2010 au plus tard.

Pendant sa présentation, Anand Chandrasekher a été rejoint par des représentants de Panasonic et de BP (British Petroleum), venus parler de la manière dont ils utilisent les MID basés sur le processeur Atom.

Panasonic a dévoilé son Toughbook CF-U1, un UMPC ultrarésistant qui fera son entrée sur le marché le mois prochain à destination des entreprises et des organismes gouvernementaux, ainsi qu’un assistant Toughbook MCA réservé au secteur médical.

Selon Anand Chandrasekher, le marché pour ce type de produits pèse actuellement autour de 2,5 milliards de dollars. Curt Smith, directeur des applications chez BP, a quant à lui expliqué comment le géant pétrolier a choisi de se tourner vers un MID Panasonic basé sur le processeur Atom afin de fournir à ses employés sur le terrain une solution informatique puissante.

“Ils avaient besoin d’un écran, d’un clavier, d’un réseau, d’un appareil capable de résister aux chutes tout en offrant huit heures d’autonomie de batterie. Il n’existait jusqu’à présent aucun portable répondant à ces critères”, explique-t-il.

BP utilise actuellement ces portables pour gérer le déploiement de pièces de rechange dans son installation de Louisiane qui fournit en pièces un centre offshore basé au Mexique. Auparavant, les employés étaient contraints de localiser les pièces à l’aide d’un système GPS portable, d’identifier les coordonnées et de retourner au bureau pour saisir les données dans leur ordinateur.Avec les MID, le personnel peut utiliser le GPS pour localiser la pièce et saisir les données dans le portable directement sur le site.

Dr Liu Jiren, PDG de Neusoft, le plus grand fournisseur de logiciels et de services en Chine, a également pris la parole à l’IDF pour présenter son utilisation des MID. Il a dévoilé un MID actuellement utilisé par un hôpital à Pékin comme assistant personnel pour les médecins.

“Les médecins peuvent l’utiliser pour accéder aux dossiers médicaux et pour visionner des images en 3D. Ils peuvent y insérer des scans et accéder aux données”, explique-t-il. “Il ne s’agit pas seulement d’un produit grand public ; les entreprises peuvent y trouver de nombreuses applications.”

Traduction de l’article IDF: Intel’s Atom in action with new UMPCs de Vnunet.com en date du 21 août 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur