IE 6 veut améliorer le respect de la vie privée

Cloud
Information - news

Internet Explorer 6 sera disponible ces jours-ci. La nouvelle version du navigateur de Microsoft supporte le P3P, un standard de protection de la vie privée. L’éditeur vient d’annoncer que ce sera aussi le cas de son Passport dont il modifie légèrement les caractéristiques. Par contre, IE 6 sera privé de Java.

Il ne sera pas nécessaire d’attendre l’arrivée de Windows XP pour profiter d’Internet Explorer 6 (IE 6). En effet, la nouvelle version du navigateur de Microsoft devrait être disponible en téléchargement sur le site de l’éditeur ces jours-ci (en anglais dans un premier temps). Une bêta était disponible depuis début avril (voir édition du 2 avril 2001). La nouvelle version apporte peu de modifications à première vue, si ce n’est qu’IE 6 renforce le respect de la vie privée. Hormis cela, on notera que Microsoft a finalement renoncé à ses “balises actives” (voir édition du 28 juin 2001) et qu’il a décidé de ne pas installer la machine virtuelle Java (voir encadré). Victime de critiques et poursuites judiciaires en rapport avec les données personnelles, Microsoft cherche à assurer qu’il fait tout pour protéger ses utilisateurs. Ainsi, IE 6 supporte un standard baptisé P3P (pour Platform for Privacy Preferences) que Microsoft soutient de longue date (voir édition du 8 avril 1999). P3P permet aux internautes de définir le niveau de protection de leur données personnelles (voir édition du 4 avril 2000). Ainsi, à chaque visite d’un site ayant adopté le P3P, le navigateur se renseigne automatiquement sur la politique de gestion des données personnelles. Si elle ne correspond pas aux paramètres de l’utilisateur, celui-ci est prévenu et le navigateur n’affiche pas la page.

Internet Explorer, le Windows Media Player, MSN Messenger… autant de terrains sur lesquels Microsoft est critiqué et poursuivi en justice pour leur intégration dans Windows XP. Il faut y ajouter Passport, son service d’identification en ligne qui lui vaut une plainte déposée par des association de défense de la vie privée (voir édition du 26 juillet 2001). Or justement, Microsoft vient d’annoncer qu’il modifiait quelque peu son Passport, tout en se défendant de vouloir faire taire les critiques. “Ces améliorations étaient prévues depuis longtemps, tout comme le respect de la vie privée a toujours été un point fondamental dans l’architecture de Passport, permettant au consommateur de contrôler ses informations personnelles”, a indiqué Microsoft à Newsfactor. Parmi les modifications annoncées, Passport séparera les informations de facturation et de paiement des autres données enregistrées, le service d’authentification devant être en effet séparé de celui d’encaissement dans le courant de l’année prochaine. Par ailleurs, il suffira d’une adresse e-mail et d’un mot de passe pour ouvrir un compte. Auparavant, les internautes devaient aussi dévoiler leur pays, leur ville, tout en pouvant fournir de fausses données. Et les sites qui fonctionnent avec le Passport de Microsoft devront adhérer au P3P. Or, même s’ils continueront de fonctionner avec les navigateurs qui ne le supportent pas, ceux qui voudront profiter du P3P devront utiliser… Internet Explorer 6, actuellement le seul qui fonctionne avec ce standard.

Il ne sera pas nécessaire d’attendre l’arrivée de Windows XP pour profiter d’Internet Explorer 6 (IE 6). En effet, la nouvelle version du navigateur de Microsoft devrait être disponible en téléchargement sur le site de l’éditeur ces jours-ci (en anglais dans un premier temps). Une bêta était disponible depuis début avril (voir édition du 2 avril 2001). La nouvelle version apporte peu de modifications à première vue, si ce n’est qu’IE 6 renforce le respect de la vie privée. Hormis cela, on notera que Microsoft a finalement renoncé à ses “balises actives” (voir édition du 28 juin 2001) et qu’il a décidé de ne pas installer la machine virtuelle Java (voir encadré). Victime de critiques et poursuites judiciaires en rapport avec les données personnelles, Microsoft cherche à assurer qu’il fait tout pour protéger ses utilisateurs. Ainsi, IE 6 supporte un standard baptisé P3P (pour Platform for Privacy Preferences) que Microsoft soutient de longue date (voir édition du 8 avril 1999). P3P permet aux internautes de définir le niveau de protection de leur données personnelles (voir édition du 4 avril 2000). Ainsi, à chaque visite d’un site ayant adopté le P3P, le navigateur se renseigne automatiquement sur la politique de gestion des données personnelles. Si elle ne correspond pas aux paramètres de l’utilisateur, celui-ci est prévenu et le navigateur n’affiche pas la page.

Internet Explorer, le Windows Media Player, MSN Messenger… autant de terrains sur lesquels Microsoft est critiqué et poursuivi en justice pour leur intégration dans Windows XP. Il faut y ajouter Passport, son service d’identification en ligne qui lui vaut une plainte déposée par des association de défense de la vie privée (voir édition du 26 juillet 2001). Or justement, Microsoft vient d’annoncer qu’il modifiait quelque peu son Passport, tout en se défendant de vouloir faire taire les critiques. “Ces améliorations étaient prévues depuis longtemps, tout comme le respect de la vie privée a toujours été un point fondamental dans l’architecture de Passport, permettant au consommateur de contrôler ses informations personnelles”, a indiqué Microsoft à Newsfactor. Parmi les modifications annoncées, Passport séparera les informations de facturation et de paiement des autres données enregistrées, le service d’authentification devant être en effet séparé de celui d’encaissement dans le courant de l’année prochaine. Par ailleurs, il suffira d’une adresse e-mail et d’un mot de passe pour ouvrir un compte. Auparavant, les internautes devaient aussi dévoiler leur pays, leur ville, tout en pouvant fournir de fausses données. Et les sites qui fonctionnent avec le Passport de Microsoft devront adhérer au P3P. Or, même s’ils continueront de fonctionner avec les navigateurs qui ne le supportent pas, ceux qui voudront profiter du P3P devront utiliser… Internet Explorer 6, actuellement le seul qui fonctionne avec ce standard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur