IE pour X sérieusement concurrencé ?

Cloud
Information - news

Le Goliath des navigateurs pour Mac, un des premiers à être prêt à l’emploi sous Mac OS X, se voit désormais opposer une compétition venant de tous côtés : après Omniweb, Netscape, iCab ou Opera, un nouveau venu, Chimera, montre le bout du Net. Seul problème pour le moment : la plupart de ses concurrents restent dans des versions bêtas.

Internet Explorer pour Mac OS X, la célèbre version 5.1 carbonisée, n’a qu’à bien se tenir : le “Big Browser” va devoir partager l’Internet. La compétition d’autres navigateurs prend de plus en plus de consistance au fil des semaines. Outre Netscape, quelle ne fut pas la surprise des utilisateurs de Mac OS X quand les uns après les autres, pas moins de quatre autres butineurs furent dévoilés. On trouve parmi les tout premiers celui d’une société de portage d’applications vers Mac OS X, le groupe Omni, qui poursuit inexorablement la mise à jour du premier browser totalement programmé pour l’environnement Cocoa du nouveau système d’Apple. OmniWeb (voir télégramme du 31 août 2001) en est arrivée à une version 4.1, qui utilise à plein l’interface Aqua, a vu sa stabilité améliorée, ainsi que le support de JavaScript, s’avère rapide d’utilisation et dissémine habilement quelques subtilités comme l’indicateur de changements de favoris dans le Dock. Cet effort n’est pas négligeable de la part de cette société : “Il est trop difficile pour une petite société comme la nôtre de tester un navigateur sur les centaines de milliers de sites que nos clients vont visiter. Notre programme de bêtas sert de support additionnel aux questions-réponses”, a indiqué la firme à nos confrères de News Factor.

Derrière celle d’OmniWeb, on compte encore d’autres propositions, comme Opera, longtemps attendu et qui s’avère particulièrement efficace lui aussi dans sa version bêta 4 carbonisée (voir télégramme du 10 janvier 2002). L’avantage de ce logiciel est qu’il ne prend vraiment pas de place (4 Mo). Une paille comparativement aux deux premiers mastodontes qui tournent autour de 25 Mo (37 Mo pour Netscape) ! Mais ces deux-là n’ont pas le monopole de la taille, car le dernier navigateur entré en lice, et qui n’est pour le moment proposé que dans une version bêta 0.2.0, occupe presque autant de place qu’IE ! Il s’agit en fait d’un dérivé de la version OpenSource de Netscape, Mozilla. Notons aussi la version d’iCab pour X, qui a été lancée en début d’année et qui elle aussi est en version bêta, particulièrement instable. Mais comme Opera, iCab (voir télégramme du 24 octobre 2000) est appréciable pour le peu de ressources qu’il consomme. Que l’on ne se méprenne pas, tant iCab que Chimera ou OmniWeb sont loin d’offrir un ensemble de fonctions aussi complet que les grands browsers. Cela dit, chacun d’eux apporte une philosophie d’approche du Net différente. Et leur présence démontre le dynamisme des développeurs sur Mac qui ne pourra qu’être profitable au portefeuille d’applications disponibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur