IEEE 1394 devient FireWire

Mobilité

L’association de commercialisation de l’IEEE 1394 a reçu d’Apple l’autorisation de licence de sa marque déposée FireWire auprès de l’ensemble des intégrateurs de cette technologie. Il s’agit d’un pas décisif dans l’adoption du standard des applications de transferts de données à haut débit entre périphériques. Principalement destiné à l’audio et à la vidéo, FireWire voit des développements réalisés également dans les transmissions sans fil, le secteur automobile ou la transmission IP pour les réseaux professionnels et domestiques.

Dans la lutte pour l’adoption d’une interface rapide Plug-and-Play universelle, l’image de marque du produit s’avère particulièrement importante. L’USB est parvenu à s’imposer en partie de cette manière. Pour FireWire, c’est une autre paire de manches : jugée plus coûteuse à ses débuts, l’interface pèche surtout par son appellation professionnelle, IEEE 1394, un sobriquet pas très vendeur. Pire encore, la norme porte trois noms différents selon qu’elle est intégrée par Sony, Apple ou un constructeur de PC ! La raison ? FireWire, le nom original de ce standard, appartient à Apple qui demandait rémunération pour l’utiliser. Ce n’est désormais plus le cas : maintenant que les tarifs d’intégration des connecteurs ont chuté, grâce à leur production massive, l’adoption de la même dénomination paraît une suite logique. Pour cette raison, l’association de commercialisation de la norme, 1394 Trade Association (ou 1394 TA), a signé un accord de licence sans redevance avec Apple. Cet accord lui permet de disposer de la marque, du logo et du symbole de FireWire, afin qu’IEEE 1394 dispose enfin d’une marque commerciale. L’accord devrait également permettre aux quelque 170 sociétés membres de l’association de se retrouver sur la même longueur d’onde, même si certaines risquent de faire de la résistance, comme Philips ou encore Sony (voir édition du 26 mars 1999) qui ont propagé la dénomination “i-Link”. Reste que, selon notre confrère EETimes, l’association a obtenu le droit d’utiliser la marque d’Apple aussi bien sur les produits que sur le packaging, ainsi que pour la promotion du standard.

Essentiellement destinée aux applications audiovisuelles, la norme a été récompensée pour son apport à l’industrie du cinéma (voir édition du 23 août 2001). Sur Mac, le standard permet, entre autres, de démarrer sur des volumes externes depuis début 2000 (voir édition du 25 février 2000). Les efforts réalisés autour de FireWire, essentiellement destinés à réaliser des transferts de données à haut débit entre matériels électroniques, périphériques et ordinateurs, se portent également depuis trois ans sur les applications possibles dans différents domaines. 1394 TA a ainsi monté des groupes de travail dans les domaines suivants : l’intégration de Firewire dans les automobiles (voir édition du 18 octobre 2000), l’utilisation des réseaux sans fil Wi-Fi comme supports de transport (voir édition du 27 janvier 2000) et cette année, l’utilisation d’IP dans la même optique. Ce dernier groupe de travail sera dirigé par un architecte des réseaux appartenant à Apple, Michael Teener, l’un des inventeurs de FireWire à la fin des années 80. L’enjeu, pour l’association, est d’explorer les capacités fournies par Firewire dans le cadre de réseaux professionnels et domestiques, et de défricher les possibilités connexes d’utilisation des réseaux Ethernet. Le groupe s’occupera donc de l’implémentation d’IP sur FireWire ainsi que de la coexistence de 1394 et d’Ethernet. Les résultats qu’il pourrait obtenir devraient avoir des impacts non négligeables en ce qui concerne la simplification des connexions et l’utilisation des standards disponibles. La montée en puissance de FireWire dans sa prochaine version (voir édition du 28 août 2001), destinée à atteindre des taux de transfert allant jusqu’à 3,2 Gbits, devrait accroître l’impact de la norme. D’autant plus qu’Apple a racheté un des spécialistes de ce Firewire 2 (voir édition du 5 avril 2002). De quoi mettre le feu aux réseaux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur