IFA 2012 : Acer aspire à la sphère Windows 8

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitation
Acer Aspire S7
0 0

Une adoption généralisée de Windows 8, des ultrabooks mis à jour avec des écrans tactiles, un smartphone et une plate-forme cloud maison : Acer a apporté sa contribution à l’IFA 2012 (galerie photos).

Aux premières loges de l‘IFA 2012, Acer joue l’alignement sur la concurrence, mais en bonne et due forme, avec à son actif d’alléchants ultrabooks convertibles de la série Aspire et le lancement remarqué d’une solution maison : AcerCloud.

Plus que d’instituer une réelle rupture technologique, les têtes d’affiche du catalogue embrassent les évolutions naturelles qu’induit Windows 8.

Ainsi, la prochaine génération de l’Aspire V5, ce 14 pouces orienté haut de gamme (environ 900 euros TTC), embarquera un écran tactile multipoints pour exploiter nouvelle interface du système d’exploitation de Microsoft.

Même constat pour le modèle Timeline M3 Ultra, calé quant à lui en entrée de gamme, à 499 euros TTC.

Ces machines ne seront pas pour autant convertibles, mais une mise à jour des processeurs est prévue en contrepartie. L’actuel V5 dispose d’un Core i5-2467M bicoeur ; le M3 est muni d’un Core -3-2367M, également bicoeur.

Pour tendre vers l’hybridité et emboîter le pas au plus clair des constructeurs présents dans les rangs de l’IFA, Acer met en lumière son Aspire S7, un 11,6 pouces fort d’un châssis de 12,5 mm en son point le plus fin.

Rendu en Full HD 1080p, mémoire vive extensible à 8 Go, SSD jusqu’à 256 Go, contrôleur USB 3.0, interface HDMI, lecteur de cartes microSDHC : cet ultrabook s’inscrit de fait en plein coeur de l’offre en vigueur.

Avec dans son collimateur un vaste public, dont les entreprises, le S7, déjà présenté lors du dernier Computex de Taïwan, bénéficiera d’une déclinaison livrée sous Windows 8 Professionnel.

En revanche, seul le modèle de 11,6 pouces (par opposition au 13,3 pouces) semble voué à intégrer un panneau tactile. Il est fort probable que l’autonomie s’en ressente sensiblement.

Elle est tout de même annoncée à 9 heures, dans la veine du XPS Duo 12, auquel Dell a conféré des spécifications matérielles comparables, à l’exception d’un DisplayPort substitué au HDMI et d’un écran pivotant, rabattable sur le clavier.

L’Aspire S7 s’apparente davantage aux Smart PC ATIV de Samsung, dont la définition d’écran se limite à 1366 x 768 points (ex-HD Ready), mais qui s’accompagnent d’un stylet actif et d’une prise en charge de la 3G.

Avec le VAIO Duo 11 et son clavier coulissant, Sony a décliné le concept sous une autre forme. Mais globalement, les innovations des uns et des uns se recoupent et convergent en une ère promise à la mobilité.

Témoin ce petit plus signé Acer, en l’objet du dénommé CloudMobile S500, un smartphone lié en natif à AcerCloud, la nouvelle plate-forme de stockage en ligne du groupe high-tech taïwanais.

Ce 4,3 pouces sous Android Ice Cream Sandwich est muni d’un processeur Qualcomm Snapdragon S4 8260A double coeur à 1,5 GHz.

Sa mémoire interne de 8 Go est extensible via une carte microSD. A noter la réactivité revendiquée de l’appareil photo et la vélocité d’un modem 3G HSDPA référencé à 42 Mbit/s.

Le S500 débutera sa tournée européenne ce mois-ci. Installé sur tous les terminaux de la marque, AcerCloud l’accompagnera en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur